Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 14.03.2022 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 2166 fois

EXPRESSO Législatives : Chloé Ridel candidate sur la 6e circonscription ?

Le PRG du Gard annonce la couleur et veut recomposer la politique en France (Photo Anthony Maurin).

(Photo : droits réservés)

Déçu de la non-qualification de Christiane Taubira pour la Présidentielle, le Parti Radical de Gauche (PRG) planche sur les Législatives. Dans le Gard, le parti propose la candidature de deux femmes : l’élue régionale Monique Novaretti sur la troisième et Chloé Ridel sur la sixième circonscription. 

Ces derniers jours n’ont pas été de tout repos pour les radicaux. L’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, a été contrainte de stopper la course à la Présidentielle. La candidate n’est pas parvenue à recueillir les 500 parrainages nécessaires. À noter que dans le Gard, seulement trois élus lui ont apporté une signature : l’élue régionale Monique Novaretti, le conseiller départemental de Roquemaure, Patrick Scorsone, et le maire de Mus, Patrick Benezech. La déception du PRG a vite laissé place à la colère quand le parti a appris qu’une partie des organisateurs de la primaire populaire - scrutin à l’issue duquel Christiane Taubira a été désignée candidate à la présidentielle - a apporté son soutien à Jean-Luc Mélenchon. 

Le secrétaire fédéral du PRG, Emmanuel Chansou, n’entend pas soutenir le candidat de La France Insoumise : « Pendant toute la durée de la primaire populaire, qui a quand même réunit 400 000 personnes, des militants insoumis nous ont insultés sur les réseaux sociaux ! » En attendant de déterminer le candidat derrière lequel le PRG se rangera, le parti pense aux législatives de juin. Sur les six circonscriptions du Gard, Emmanuel Chansou pense à la candidature de Monique Novaretti sur la troisième circonscription, bastion du député En Marche, Anthony Cellier. Mais aussi à Chloé Ridel sur la sixième circonscription où est actuellement élu le député MoDem, Philipe Berta.

Il y a un mois, la jeune énarque de 30 ans et présidente de l’association « Mieux voter » avait fait l’objet d’un portrait d’ObjectifGard. Si elle avait évoqué son envie de faire de la politique un jour dans le département, elle avait indiqué ne pas avoir l'intention de se présenter aux élections législatives. Il n'est jamais pas trop tard pour changer d'avis.  

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Lire aussiFAIT DU JOUR Chloé Ridel, cette énarque qui aimerait compter dans le Gard

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio