Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 04.06.2024 - CM - 1 min  - vu 709 fois

EXPRESSO Sniffy : l’élu nîmois Julien Plantier cajole les buralistes

Ce dimanche, dans les indiscrétions, nous apprenions que Ghislaine Mazoyer, présidente des buralistes du Gard, avait pris la plume, pas très contente des propos du premier adjoint au maire de Nîmes concernant « Sniffy ». Julien Plantier lui a répondu, espérant ainsi rassurer la profession. 

C’était le coup de gueule assez innatendu de Julien Plantier. Le premier adjoint de la ville de Nîmes a exprimé, la semaine dernière, sa colère suite à la vente du produit « Sniffy ». Une poudre blanche énergisante, sans psychotrope, qui a tous les codes de la cocaïne. L’élu local estime qu’il est « urgent » d’interdire la commercialisation de ce produit et bien d’autres comme le protoxyde d’azote. « Nous devrions être intraitables face à ces dérives pour le bien-être de tous », soutient-il. 

« Intraitable », la présidente des buralistes du Gard, Ghislaine Mazoyer, invite plutôt l’élu à l’être avec les commerces illicites... Pour les buralistes qui subissent déjà, dans le Gard, la forte concurrence espagnole pour la vente de cigarettes, la coupe est pleine. « Les épiceries de nuit, barber shop et autres commerces qui gangrènent le centre-ville (...) n’ont aucun scrupule à vendre du tabac illégalement, de la drogue, du protoxyde d’azote et très certainement du Sniffy (…) Il ne faut pas se tromper de cible ». 

Désireux de remplacer Jean-Paul Fournier au poste de maire en 2026, le premier adjoint a pris le temps de répondre aux buralistes : « Il est inconcevable de laisser se développer des commerces qui ne respectent pas le cadre légal (…) Un travail important est effectué par la Ville et plusieurs épiceries ont été fermées et de nombreux produits saisis. » En outre, Julien Plantier ajoute : « Ce n’est bien évidemment pas vous que ma publication visait, bien au contraire (…) Je tenais aussi, en réalité, à prendre la défense de votre profession. J’ai en effet énormément de respect et d’attachement pour le métier de buraliste, véritables ambassadeurs du lien social. » Trop fort ce Julien Plantier... 

CM

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio