Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 04.04.2024 - Coralie Mollaret - 2 min  - vu 575 fois

NÎMES De meilleurs produits dans les assiettes de nos enfants

De nouveaux agriculteurs vont fournir aux écoles de Nîmes des produits locaux dont certains bio. 

« Il y a 15 ans, la ville de Nîmes et les agriculteurs conclurent un partenariat précurseur », affirme la présidente de la Chambre d’agriculture, Magali Saumade, au côté du maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier. Ce dernier rappelle : « Nos écoliers mangent 50 % de produits de qualité et durables dont 40 % de bio. » Soit bien plus que ce que prévoit la loi EGalim, votée en 2018 par le Parlement. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la Ville a obtenu, en 2021, le prix Les cantines rebelles.

Un revenu stable pour les agriculteurs 

Un nouveau pas vient d’être franchi avec l’achat d’autres produits par la ville. Objectif : atteindre 50 % de bio en 2026. « C’est possible grâce au contrat de DSP qui lie la ville à la société Dupont. Le maire peut y fixer ses objectifs », explique Aurélie Prohin, conseillère déléguée à la Restauration scolaire. S’ils sont en période de récolte, les agriculteurs ont laissé quelques heures leurs champs pour expliquer les avantages de ce partenariat. « La Ville, elle achète nos produits au juste prix. Quand on sait qu’avec la grande distribution, les négociateurs sont formés par le Raid… », plaisante l’un d’eux.

« Moi c’est simple, j’ai envoyé mes prix et la mairie a accepté », lance Essaid El Moussaoui, maraîcher à Lecques, qui fournira prochainement des fraises aux écoles. Le représentant d’Uni-Vert à Saint-Gilles érige, lui, la ville de Nîmes en exemple : « Si toutes les communes faisaient pareil, les agriculteurs auraient moins de problèmes notamment concernant l’installation des jeunes. » 

Fraises, pommes, poires, carottes et même kiwi… Les agriculteurs partagent la fierté de nourrir les enfants du territoire. « J’aimerais que Corconne, mon village, fasse la même chose », appelle de ses voeux Ludovic Gervais. Un vœu partagé par Magali Saumade, également responsable de la restauration scolaire pour la chambre d’agriculture France. 

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio