Santé
Publié il y a 11 ans - Mise à jour le 19.11.2011 - abdel-samari - 3 min  - vu 127 fois

DANS LE CADRE DE LA SEMAINE POUR L'EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES, ACTION DE SENSIBILISATION AU CHU DE CARÉMEAU A NÎMES, CE JEUDI 17 NOVEMBRE 2011

La Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées se déroule du 15 au 18 novembre 2011 sur le thème suivant : " Handicap : travailler ensemble avec nos différences".

A cette occasion, ce Jeudi 17 novembre 2011, une action de sensibilisation aux enjeux du handicap au travail est mise en place dans le hall du CHU Carémeau de Nîmes.

Intitulée « Handicap : travailler ensemble avec nos différences ». Cette journée propose des stands d’information avec guide et plaquette élaborés par le Pôle Politiques Sociale et du Soin du CHU de Nîmes, une exposition photo d’agents du CHU bénéficiant de mesures de maintien à l’emploi, des ateliers de mise en situation de handicaps sensoriels (vue et ouïe), un quizz avec distribution d’un jeu de cartes « Les Handispensbles », des stands des partenaires : MDPH (Maison départementale des personnes handicapées ), ANFH (Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier) , ALEPH (Association pour l’Emploi des Personnes Handicapées) avec la présence de Cap Emploi – du SAMETH (Service d'appui pour le maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés), CRIP (Centre de Rééducation et d’Insertion Professionnelle), MNH (Mutuelle Nationale des Hospitaliers) et représentants du personnel.

L’organisation et le suivi de l’adéquation au poste de travail constituent un axe majeur du projet social 2011–2015 du centre hospitalier universitaire de Nîmes.

Cette politique active en faveur des personnels rencontrant des difficultés dans leur vie professionnelle du fait de leur santé se traduit par un Plan pour l’Insertion et le Maintien dans l’Emploi (PIME) avec la prise en charge et le suivi des inaptitudes mais également la sensibilisation de l’ensemble des personnel sur l’adéquation « Handicap – compétences ». Une personne est embauchée pour son savoir-faire, ses acquis et ses compétences ; si elle présente un handicap, le CHU propose des aménagements de poste correspondants.

En 2011, un guide a ainsi été construit pour informer et orienter tout agent en difficulté de santé qui s’interroge sur les modalités de son maintien dans l’emploi.

L’élaboration du PIME s’est  inscrite  dans  le  cadre  d’un  projet  interrégional  initié  par  l’ANFH, en collaboration avec le Fonds d’Insertion pour les Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).

30 établissements hospitaliers des régions PACA et Languedoc-Roussillon ont adhéré à ce projet, financé par le FIPHFP. L’inscription dans cette démarche a ainsi permis au CHU de Nîmes d’être accompagné dans l’élaboration de ce plan d’actions par un cabinet de conseil spécialisé (ENEIS) dans l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

L’élaboration du plan d’actions s’est déroulée en deux phases :

• Un diagnostic

• L’organisation de 5 groupes de travail thématiques et pluri- disciplinaires visant à définir des orientations stratégiques et à dessiner des actions opérationnelles :

- le maintien dans l’emploi : le perfectionnement du dispositif et la coordination internes et externes

- les solutions du maintien dans l’emploi

-  l’information et la sensibilisation

-  le recensement

-  le recrutement

Le protocole, défini après concertation avec les organisations syndicales et approbation du CHSCT, vise à permettre à l’agent en situation de restriction d’aptitude ou d’inaptitude d’éviter toute nouvelle altération de son état de santé et de retrouver qualité de vie et efficacité au travail.

• Prévenir les situations d’inaptitude et éviter leur aggravation.

• Maintenir l’agent dans l’emploi en fonction du niveau d’inaptitude.

• Traiter et suivre les situations d’inaptitude dans le respect de l’individu.

• Veiller à ce que les personnels en situation d’inaptitude ne soient pas pénalisés dans leur déroulement de carrière pour ces raisons.

• Informer et former le personnel d’encadrement et communiquer à grande échelle sur le sujet de l’inaptitude.

La gestion de l’inaptitude présente un enjeu essentiellement humain de dimension individuelle et collective. Le CHU en tant que premier employeur du Gard souhaite être un exemple dans l’intégration et le maintien du personnel présentant un handicap.

Abdel Samari

Santé

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais