Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.02.2023  - 1 min  - vu 529 fois

L'IMAGE DU JOUR Retrait de la réforme des retraites, hausse des salaires : le personnel de l'Éducation nationale toujours mobilisé

Ce lundi 6 février, des personnels de l'Éducation nationale manifestaient contre le projet de réforme des retraites devant les portes de la DSDEN à Nîmes. 

- Photo : S.Ma

Ce lundi 6 février, entre midi et quatorze heures, des personnels de l'Éducation nationale ont organisé un pique-nique revendicatif devant le portail de la direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Gard.

La rectrice d'académie de Montpellier, Sophie Béjean, venait tout juste d'achever sa réunion préparatoire à la rentrée 2023, accueillie par le directeur académique des services de l'Éducation nationale, Philippe Maheu, avec autour de la table une pléiade d'élus gardois. Et déjà, des sirènes et bruits de tambours se faisaient entendre de l'autre côté du portail, rue Rouget de Lisle à Nîmes. Pour éviter les manifestants, le cortège d'officiels a dû remonter cette rue en sens interdit. 

Si le vent s'est calmé, les drapeaux des organisations syndicales flottaient toujours dans les airs, ce lundi midi, à la veille de la troisième manifestation contre la réforme des retraites. "Au-delà de tous les problèmes de l'Éducation nationale, de fermeture de postes (*), l'école inclusive maltraitante, les salaires qui se sont effondrés, il est complètement illusoire de penser qu'on pourrait avoir des collègues âgés de 64 ans devant des gamins de 3 ans et demi", indique Yannick, délégué syndical au Snudi-Fo du Gard.

Et le même de poursuivre : "Je ne sais pas comment tout ne s'est pas déjà effondré. Tout tient par la bonne volonté des collègues qui commence à s'émousser. Il y a une vraie colère." Pour Yannick, âgé de 51 ans, cette réforme "n'est autre qu'une attaque de nos pensions car on partira tous avec une décote. Soit parce qu'on n'en pourra plus, soit parce qu'on nous poussera dehors à force de faire n'importe quoi." Rappelons que l'intersyndicale de l'Éducation a appelé les personnels à se mettre en grève reconductible dès le 31 janvier dernier. 

La carte scolaire pour la rentrée 2023 sera présentée lors du conseil départemental de l'Éducation nationale le mardi 14 février prochain. 

Société

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio