Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 21.04.2024 - Marie Meunier - 3 min  - vu 336 fois

CORNILLON La 3e édition du Gran Fondo Provence Occitane s'est tenue ce dimanche

gran fondo provence occitane course cyclosportive

Près de 1 000 participants ont pris le départ de la 3e édition du Gran Fondo Provence Occitane, ce dimanche 21 avril. 

- photo Marie Meunier

En 2023, c'était la brume, cette année, c'est le vent qui s'est invité ce dimanche au départ de la 3e édition du Gran Fondo Provence Occitane. Malgré cette fraîche météo, plusieurs centaines de participants se sont élancées à 9h, du village de Cornillon, sur les deux parcours de 75 et 155km.

Il est presque 9h, le vent et le froid se font mordants sur les mollets des cyclistes qui s'apprêtent à prendre le départ du 3e Gran Fondo Provence Occitane. Cette course cyclosportive est organisée par la société Ventoux Events, avec l'office de tourisme Provence Occitane. Le nombre d'inscrits est sensiblement identique à celui de l'année dernière, selon l'organisation : soit un peu moins d'un millier de participants répartis sur les deux parcours inchangés depuis trois ans, de 75 et 155km (avec 2 300m de d+ pour celui-ci). Les deux boucles passent notamment par les gorges de l'Ardèche et le Mont Bouquet.

gran fondo provence occitane course cyclosportive
À droite, Benoit Trichot, vice-président à l'Agglomération du Gard rhodanien délégué au tourisme, participe pour la 3e fois au Gran Fondo Provence Occitane. • photo Marie Meunier

Du côté de l'office de tourisme, on espérait un peu plus de partants mais "ce vent de dernier moment a pu refroidir les ardeurs de certains", admet le vice-président de l'Agglomération du Gard rhodanien délégué au tourisme, Benoit Trichot. La veille, le marché des producteurs a vu un peu moins de monde aussi en raison de la météo. 

Muscler la fréquentation touristique du territoire en dehors de la saison estivale

Le départ de la course a été donné ce dimanche, à 9h, depuis le parc de Saint-Nabor, au bas du village de Cornillon. Quasiment tous les départements français sont représentés chez les participants et plusieurs viennent aussi de l'étranger. Avant le début de la saison estivale, la manifestation permet de générer des retombées économiques pour le territoire car les participants et leurs accompagnateurs se logent, se restaurent, consomment sur place.

gran fondo provence occitane course cyclosportive
Le départ a eu lieu depuis le parc Saint-Nabor, en bas du village de Cornillon.  • photo Marie Meunier

Benoit Trichot confirme que "tout était bien loué dans la vallée de la Cèze" ce week-end. Pour un budget de 66 000 euros déboursés par l’intercommunalité pour chaque Gran Fondo, et une aide cette année du Département de 2 000 euros, les retombées sur le territoire sont de "350 000 euros par édition, avec un panier moyen de 89 euros", avait chiffré l’élu il y a quelques jours. 

gran fondo provence occitane course cyclosportive
Le vent soufflait en ce jour de course.  • photo Marie Meunier

Des parcours qui devraient changer l'an prochain

Sur la ligne de départ de cette 3e édition, il y avait notamment Ludovic et son fils Loan, venus d'un petit village vauclusien près de Vaison-la-Romaine. Ils étaient déjà là l'an passé, c'était d'ailleurs la première course cyclosportive du papa qui avait laissé de côte son appréhension pour apprécier "la belle organisation". Il poursuit : "On se prend vite au jeu. L'important reste de ne pas se faire mal car ça peut aller vite à vélo, et de se faire plaisir. Mais ça va souffler aujourd'hui."

gran fondo provence
Ludovic et son fils Loan sont venus d'un petit village vauclusien près de Vaison-la-Romaine. • photo Marie Meunier

Le Nîmois Gilles, lui, vient pour la première fois avec David, Sylvain et Mathilde, des amis d'Aix-les-Bains et d'Aix-en-Provence. Ils avaient hâte de se frotter au grand parcours. Ils ont déjà participé aux Gran Fondos du Mont Ventoux et du Luberon, qui sont organisés par la même société. Les prochaines éditions auront d'ailleurs lieu respectivement les 9 juin et 29 septembre 2024. 

Les derniers coureurs à avoir franchi la ligne de départ. • photo Marie Meunier

La tenue du Gran Fondo Provence Occitane implique une importante mobilisation. "De l'organisation pure, on est une dizaine de personnes. Il y a aussi beaucoup de bénévoles qui se sont greffés. Au village départ, ils sont entre 20 et 30 à distribuer les dossards, à monter l'arche. On a aussi une soixantaine de signaleurs sur les parcours", liste Matthieu Fenault, chef de projet de l'épreuve. Il annonce déjà que les parcours devraient changer l'année prochaine. 

Résultats définitifs à venir en cliquant ici

Marie Meunier

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio