Publié il y a 1 an - Mise à jour le 17.02.2023 - Corentin Corger - 4 min  - vu 1464 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 17 février

gladiators antonins

L'absence des Gladiators est pesante pour les joueurs

- Photo Anthony Maurin

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

« Ça nous énerve ». Face à Saint-Étienne lundi à 20h45 (24e journée de Ligue 2), le stade des Antonins devrait être plutôt bien rempli. Mais l’ambiance ne sera pas au rendez-vous avec la non-présence des Gladiators. À la suite d’une interdiction commerciale de stade jusqu’à la fin de la saison prononcée à l’encontre d’une vingtaine de membres après l'utilisation d’engins pyrotechniques le 3 février dernier, le groupe ultra a décidé de ne plus se rendre au stade. De toute manière, le matériel des GN91 n’y est plus autorisé. À l’arrivée, les joueurs qui luttent pour le maintien vont bénéficier de moins d’encouragements. « Ça nous énerve un peu car ça nous pénalise nous les joueurs, mais pas le président ou d’autres supporters. Ce n’est surtout pas l’année où on veut jouer sans eux. J’en avais parlé au président en début de saison en lui disant que l’on avait besoin de nos supporters et ça s’est vu à l’extérieur contre Rodez. Sans fumigènes, ils sont quand même capables de faire ce qu’il faut pour mettre l’ambiance. C’était génial, les joueurs se sont régalés ! », commente Nicolas Benezet qui a tant partagé de moments avec les supporters des Crocos. Le meneur de jeu qui a pris le brassard de capitaine sera bien présent sur le terrain. Sa cheville lui fait encore mal alors il se ménage à l’entraînement pour être opérationnel en match. Concernant les supporters, il espère qu’une issue favorable pourra être trouvée : « Dans la vie, il y a des compromis à faire que ce soit des deux côtés comme dans une vie de famille. À un moment donné, il faut que les deux parties arrivent à trouver un terrain d’entente. » Malheureusement, on commence à ne plus y croire…

Des extraits tirés d’une interview vidéo de Nicolas Benezet à retrouver lundi matin à huit heures sur le site Objectif Gard.

Coupe Gard-Lozère

Les Crocos favoris ? Hier soir, s’est déroulé le tirage au sort des quarts de finale la Coupe Gard-Lozère. La plupart des affiches, avec uniquement des clubs gardois, offrent de beaux duels en perspective à l’image du match entre Marguerittes (R3) et Générac (D1) avec un seul haut niveau d’écart. Un des deux Petit poucet de cette édition aura la chance de poursuivre l’aventure puisque Fourques (D3) et Gaujac (D3), vainqueur de la coupe André-Granier 2022 face au Sporting Club Nîmois, s’affronteront. Parmi les favoris pour soulever le trophée, on retrouve la réserve du Nîmes Olympique, leader de Régionale 1, qui se déplacera à Uchaud (R2). Le Gallia espère bien créer l’exploit. Enfin, pour Aigues-Mortes (N3), formation qui évolue au plus haut niveau, le tirage a été plus abordable avec ce déplacement à Chusclan-Laudun (R3). Les rencontres se dérouleront le dimanche 19 mars à 14h30. Une de ces huit équipes succédera à Uzès.

USAM

dupuy usam
Quentin Dupuy est touché au pouce • Anthony MAURIN

Sans Minel et Dupuy. Demain, pour le choc de cette 17e journée de Starligue, l’USAM (5e, 20 pts) reçoit Montpellier (1er, 28 pts) dans un Parnasse qui s’annonce plein à craquer. Au-delà de la rivalité régionale, ce derby est important pour Nîmes afin de rester au contact de Chambéry, l’actuel quatrième avec un point d’avance, dans la lutte à la quatrième place synonyme de qualification européenne en fin de saison. Les Usamistes abordent ce duel rempli de confiance après le magnifique succès à Aix (21-31), samedi dernier. « Il faut garder justement le même état d’esprit et se concentrer sur nous en mettant notamment de l’agressivité défensive pour bien figurer dans ce derby », confie Yann Balmossière, l’entraîneur adjoint. Il faudra rendre une copie parfaite pour faire tomber le leader du championnat et voir Demaille reproduire ses 16 arrêts comme face au Pauc. Face au MHB, Nîmes est privé de cinq joueurs : Tesio, Sissoko, Kamtchop-Baril, Minel et Dupuy. Le joueur formé au club a été opéré ce matin des ligaments du pouce après s’être blessé à Aix. Il sera absent huit semaines. Ainsi, Dupuy est remplacé numériquement dans le groupe par le jeune Clément Esparon. Rémi Peyre a également été de nouveau convoqué. Pour la première fois, l’entraînement du jour au Parnasse était à huis clos. Le public n’est jamais présent mais plutôt pour éviter que la presse ne divulgue des informations sur la tactique usamiste. Des pratiques que l’on trouve plutôt habituellement au foot. Espérons que cette stratégie de vivre caché de Ljubomir Vranjes fonctionne.

Le groupe retenu : Demaille, Baznik ; Poyet, Vincent, Gallego, Derisbourg, Rebichon, Konradsson, Hesham, Gibernon, Tobie, Acquevillo, Joblon, Peyre, Sanad, Esparon.

RCN

darmon rcn
Romain Darmon et les Nîmois veulent enchaîner chez la lanterne rouge • Photo Yannick Pons

Tonin et Kardava dans le groupe. Co-leader, avec un match en moins, après sa belle victoire face au Stade Métropolitain (27-17), le RCN a envie d’enchaîner sur une dynamique positive. Rien de mieux qu’un déplacement, dimanche à 15 heures, chez la lanterne rouge Beaune pour enclencher un deuxième succès d’affilée après avoir connu une série délicate. Pour cette rencontre, Gonzalez, Marra et Sparano sont laissés au repos. Pas de grands changements concernant le XV de départ. Sur le banc, on retrouve Valentin Tonin. Le troisième ligne nîmois formé au club est le capitaine des Espoirs. À noter aussi, la première apparition de Nicoloz Kardava, l’autre pilier droit géorgien, arrivé cet hiver d’Aurillac.

Le XV de départ nîmois : Duprat, Nierat, Tsiklauri – Gely, Vernier – Barnerias (cap), Kelly, Llabres – Philips, Chastaing – Ngandu, Demars, Guillimin, Bonnet – Darmon. Remplaçants : Barbet, Nouri, Sellan, Tonin, Sabbia, Pichard, Bowman, Kardava.

Corentin Corger

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio