Sports Gard
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 19.11.2022 - Corentin Corger - 5 min  - vu 1459 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 18 novembre

Nîmes Olympique richard goyet

Richard Goyet s'est confié sur le départ de Nicolas Usaï 

- Corentin Corger

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Neuf absents pour Montauban. Demain à 15h, Nîmes Olympique se déplace à Montauban (R2) pour disputer le 8e tour de Coupe de France. Pour cette rencontre, l’entraîneur adjoint Richard Goyet, qui assure l’intérim avant la très probable nomination de Frédéric Bompard lundi, doit composer avec neuf absents. Plusieurs joueurs qui ont encore des douleurs ont été ménagés à l’image de Yassine Benrahou, Jean N’Guessan, Jens Thomasen (adducteurs) et Moussa Koné (tendon rotulien). Touché au genou, Benoît Poulain a repris la course ce matin. Enfin une nette amélioration concernant la cheville droite de Nicolas Benezet après avoir subi une infiltration. « Ça avance bien », s’est réjoui Richard Goyet. Léon Delpech et Nasser Djiga sont suspendus même si ce dernier est parti en sélection avec le Burkina Faso. Mahamadou Doucouré est en phase de reprise. Malgré ces nombreuses absences, Naomichi Ueda n’a pas été retenu dans le groupe. Cela signifie que l’avenir de l’international s’assombrit à Nîmes et qu’un départ au mercato d’hiver semble se profiler. Un défenseur qui n'est plus désiré. Le staff à préférer emmener cet après-midi en bus le jeune Ehsan Kari (20 ans) qui évolue avec l’équipe réserve. Richard Goyet fait place à la jeunesse puisque Rayan Nasraoui, Ilian Boudache et Marius Zampa ont été convoqués. Ce dernier devrait débuter au milieu. « Si je fais venir des jeunes ce n’est pas pour rien même si je compte mettre une équipe sur le terrain qui a de l’expérience », a confié Richard Goyet. Il a également appelé Evan Noël (18 ans) qui évolue avec les U19 au poste d’attaquant. Amené à s’exprimer en conférence de presse, Richard Goyet a rappelé que « le président nous a conforté dans nos postes. » Ce qui vient confirmer l’idée que Frédéric Bompard vient seul, en tout cas dans un premier temps. Richard Goyet a également confié le ressenti du groupe après le départ de Nicolas Usaï, « les trois quarts du vestiaire ont accusé le coup » et puis également le sien par rapport à son ami, « ça fait deux jours que je ne dors pas forcément très bien. » (Voir vidéo ci-dessous)

Le groupe retenu : Maraval, Dias – Sadzoute, Burner, Durand de Gevigney, Kari, Vargas, Guessoum, Nasraoui – Zampa, Fomba, Labonne, Boudache – Saïd, Pagis, Tchokounté, Omarsson, Noël.

Le onze probable : Dias – Vargas, Durand de Gevigney, Guessoum, Burner – Fomba, Labonne, Zampa, Pagis – Saïd, Tchokounté.

Inauguration le 10 janvier. Vous l’avez sans doute remarqué en passant au-dessus de l’autoroute, le chantier du stade des Antonins n’est quasiment jamais à l’arrêt. Le temps presse puisque tout doit être terminé avant le passage de la fameuse commission de sécurité le 13 décembre. Du côté de Rani Assaf, on est plutôt confiant pour être prêt pour jouer le premier match le 26 décembre contre Guingamp. Pour l’aider à pousser correctement, la pelouse hybride a été recouverte d’une bâche et on commence à distinguer le rectangle vert. Si le premier match officiel aura lieu face à l’En Avant, l’inauguration de l’enceinte en grande pompe est prévue le mardi 10 janvier à 20h45 pour la réception du FC Metz. De quoi s’assurer au moins une belle affluence pour ces deux premiers matchs pour ce stade qui peut contenir 8 500 spectateurs.

FC Bagnols Pont

L’entraîneur réintégré. Suspendu depuis lundi dernier après la défaite face à Argelès à la suite d’un désaccord avec le comité directeur du club, l’entraîneur du FCBP (N2) Rachid Qichou a été réintégré ce mardi à la suite d’une réunion de ce même comité directeur. Il a été très soutenu par ses joueurs, qui ont refusé de s’entraîner le jour de sa suspension. Après un match amical ce samedi face à l’OAC, l’équipe première du FCBP joue dimanche face à Sommières en coupe Gard Lozère.

USAM Nîmes Gard

usam parnasse
Un véritable parquet sera posé au Parnasse  • USAM

Un nouveau parquet. C’est un secret pour personne, le sol du Parnasse, pourtant homologué par la LNH, est peu apprécié par les handballeurs même s’il a été refait il y a quelques années. Alors en attendant un jour de pouvoir financer une rénovation de grande ampleur du gymnase nîmois, la municipalité a décidé d’investir sur un véritable parquet pour avoir un équipement de qualité. Une opération qui s’élève à 200 000 euros et dont les travaux se dérouleront début janvier. C’est Michaël Guigou, désormais ambassadeur du club, qui a rencontré les élus nîmois pour obtenir cette nouvelle surface. « C’est un équipement de Champions League qui doit tenir entre 15 et 20 ans », explique Nicolas Rainville, adjoint aux Sports de la ville de Nîmes. « Pouvoir donner les meilleures conditions pour performer, c’est quelque chose de formidable. Ce sera un petit cadeau de Noël », se réjouit David Tebib. Un parquet qui sera protégé et qui pourra même être enlevé lorsque le Parnasse servira à d’autres activités. « C’est bien même si on aimerait qu’il y ait le moins d’événements possibles », ajoute le président usamiste. De son côté, le club a également financé des travaux dans les vestiaires qui sont en cours avec l’installation d’une cabine de cryothérapie pour immerger les joueurs dans le froid afin de faciliter la récupération. Ainsi, les membres du staff n’auront plus à verser des sacs de glaçons dans des poubelles.

Rugby Club Nîmois

Des cadres ménagés. Pour la neuvième journée de Nationale 2, le RCN se déplace demain à 19h30 à Vienne. Toujours solide leader de cette Poule 1, Nîmes veut conforter sa première place en allant s’imposer chez le huitième qui reste sur une courte défaite à Mâcon (11-9). Pour ce déplacement, le manager Guillaume Aguilar a fait le choix de ménager plusieurs cadres comme le capitaine Barnerias, Bonnet, Ngandu et Darmon. Expulsé la semaine dernière lors du derby contre Bédarrides (27-17), le pilier géorgien Tsiklauri est suspendu. Ainsi, c’est Roca qui récupère le brassard pour la première fois cette saison et Chiker fait son retour en tant que titulaire. À noter la présence sur le banc de Fages.

Le XV de départ nîmois : Nouri, Phalip, Barbet – Vernier, Gonzalez – Roca (cap.), Llabres, Sparano – Phillips, Chastaing – R. Pichard, Guillimin, T. Roche, Chiker – S. Roche. Remplaçants : Nierat, Duprat, Gely, Kelly, Sabbia, Robbe, Fages, Oliver, Sellan, Demars.

Voile

Kito de Pavant, dixième. Ce matin, dans la Route du Rhum, le skipper basé au Grau-du-Roi a enfin trouvé le trou de souris qu’il cherchait vers les alizés, le vent arrière qui l’emmènera à vive allure vers la Guadeloupe. « J’ai patienté une paire d’heures avant de changer de voile d’avant puis j’ai pris la décision d’envoyer le grand spi noir HBF*, c’était la bonne voile… Du coup, sous spi, les milles défilent plus vite, surtout quand le vent monte au-dessus de 20 nœuds. Et là on serre les fesses », confie le solitaire. L’avenir proche propose un petit empannage au gré d’une bascule de vent puis une grande descente vers l’Ouest, dans un système météo complexe mais il va bien falloir aller vers le Sud. Le navigateur graulen est remonté à la dixième place et se positionne dans la file, derrière le leader Yoann Richomme.

(*) Le spi est la grande voile d'avant qui permet de naviguer lorsqu'on a le vent dans le dos.

La Minute sport prend deux semaines de repos et sera de retour le lundi 5 décembre. 

Corentin Corger

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio