Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.04.2023 - Corentin Migoule et Corentin Corger - 5 min  - vu 1222 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 21 avril

Avec tous ces absents, Léon Delpech a été rappelé par Frédéric Bompard 

- Yannick Pons

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Delpech de retour. Privé au total de huit joueurs, Frédéric Bompard a décidé de convoquer seulement 17 joueurs au lieu de 18 pour le déplacement demain au Paris FC à 19 heures (32ème journée de Ligue 2). Koné (phase de reprise), Zerkane, Mousset (ischio-jambier), Sy (adducteur), Djiga (dos), Fofana (cheville), Sadzoute (rééducation) et Doucouré sont forfaits. Pour faire presque le nombre avec cette multitude d’absents, le staff a rappelé Léon Delpech. Pour le jeune milieu de 20 ans, ce ne sera que sa deuxième apparition sur une feuille de match sur les 11 dernières journées. Il n'a débuté qu'un seul match cette saison et sera remplaçant au coup d'envoi. Titulaire la semaine passée, Fofana devrait être remplacé dans l’entrejeu par Thomasen sauf peut-être si le coach souhaite refaire confiance à N’Guessan qui a actuellement davantage un rôle de remplaçant de Benezet au poste de meneur de jeu. Pour le reste, on sera dans la continuité avec Poulain en défense centrale et Tchokounté à la pointe de l'attaque. 

Le groupe retenu : Maraval, Dias – Labonne, Poulain, Durand de Gevigney, Burner, Guessoum – Lopy, Thomasen, N’Guessan, Vargas, Benezet, Delpech, Ambri – Tchokounté, Pagis, Saïd.

Le onze de départ probable : Maraval – Labonne, Poulain (cap.), De Gevigney, Burner – Lopy, Thomasen – Pagis, Benezet, Saïd – Tchokounté.

« Il faut se lâcher ». Hier, en conférence de presse, le coach Frédéric Bompard a pointé du doigt le manque de détermination de son équipe en prenant notamment pour exemple l’action emmenant le penalty face au Havre. « C’est pour cela que l’on a perdu 1-0 les deux derniers matchs, il faut aller chercher ce petit supplément d'âme », poursuit-il. Les Nîmois doivent mettre plus de hargne sur chaque ballon disputé. « Peut-être que sur certaines situations, on manque un peu d’agressivité et d’envie. Il faut donner son cœur et son âme sur le terrain », reconnaît le défenseur Maël Durand de Gevigney pour qui ce déplacement au stade Charléty est spécial (voir vidéo ci-dessus). Natif des Yvelines, il jouera devant sa famille et ses amis demain soir. Plus de détermination et ce dès l’entame de la partie, voilà ce qui fait défaut aux Crocos. « Je me suis même demandé si on n’allait pas changer d’échauffement », s’interroge l’entraîneur au sujet des mauvais débuts de rencontre de son équipe. « On est timorés avec la peur de malfaire et un peu de retenue dans le geste. Je leur ai dit que l’on n’a plus rien à perdre, il faut se lâcher et se libérer », conclut Frédéric Bompard. En effet, à sept matchs de la fin, il est grand temps de lâcher les chevaux car même s’il est faible, l’espoir d’un maintien est toujours là.

Le programme de cette 32ème journée et le classement de Ligue 2 :

Olympique Alès en Cévennes

Lucas Franco  • Photo Corentin Migoule

Franco déjà sur le retour. Ce vendredi après-midi au stade du Moulinet, les hommes d'Hakim Malek ont pris part à leur dernier entraînement de la semaine avant de se rendre à Toulon ce samedi (18h). Après son inflammation de l'aponévrose plantaire qui lui a fait rater le match face à la réserve de l'OL samedi dernier, Jérémy Balmy postule pour une place dans le groupe après s'est entraîné normalement. Victime d'une entorse de la cheville à l'entraînement en début de mois, Lucas Franco est déjà sur le retour. Le milieu offensif s'entraîne comme un forcené sous la houlette du préparateur physique Arnaud Grosselin pour revenir en pleine bourre juste avant le sprint final. Ce qui devrait bientôt être le cas. En revanche, l'évolution de la blessure de Daysam Ben Nasr, éloigné des terrains depuis février, n'est pas aussi limpide. Hakim Malek doit donc encore se passer du Franco-tunisien, brillant au début de l'hiver. Buteur samedi dernier, Yassine Kich a gagné en légitimité et pourrait bien profiter des absences dans le secteur offensif pour s'imposer durablement dans le groupe oacien. Au match aller, Toulon avait joué un bien mauvais tour à l'OAC en l'emportant (1-3) à Pautex. Une nouvelle victoire varoise ce samedi soir et les Oaciens se feraient dépasser au classement par le SCT. Ce qui n'est évidemment pas le projet de Malek et ses hommes.

USAM Nîmes Gard

Quentin Dupuy est de retour après avoir été blessé au pouce • Anthony MAURIN

Dupuy à la place de Salou. Demain à 20 heures, l'USAM Nîmes Gard se déplace à Saint-Raphaël pour la 25ème journée de Starligue. Avec toujours cinq points de retard sur Chambéry, qui affronte Nantes ce soir, les Nîmois doivent remporter tous leurs matchs en espérant plusieurs faux-pas des Savoyards en cette fin de saison pour espérer ravir sur le poteau la quatrième place, synonyme d'Europe. À moins que la cinquième place puisse bénéficier d'une wild card (invitation) mais avec l'EHF les chances sont faibles. "Chambéry est loin et Toulouse a un point derrière avec un calendrier plus favorable. On joue les matchs pour gagner et on s'occupe que de nous en espérant finir le plus haut", résume l'entraîneur adjoint Yann Balmossière. Pour ce déplacement dans le Var, Quentin Dupuy a soigné son pouce et est de retour dans le groupe. Il remplace son ami Rémi Salou car les deux ne peuvent pas figurer ensemble sur une feuille de match. En effet, le pivot a rechaussé ses baskets en tant que joker médical de Dupuy pour une durée de trois mois, période minimale qui autorise un club de pouvoir faire appel à un joker médical. Sauf que le défenseur formé au club est revenu deux semaines avant. Ce cas de figure devrait aussi se présenter la semaine prochaine pour la réception de Créteil. Par rapport au groupe qui a battu Dunkerque (32-28), Baptiste Joblon remplace Rémi Peyre. Hugo Kamtchop-Baril, Romain Tesio et Boïba Sissoko sont toujours forfaits. 

Le groupe retenu : Demaille, Baznik ; Vincent, Gallego, Derisbourg, Rebichon, Dupuy, Konradsson, Hesham, Gibernon, Tobie, Acquevillo, Poyet, Minel, Joblon, Sanad.

Le programme de cette 25ème journée et le classement de Starligue : 

Rugby

Patrick Buisson candidat à la FFR. Hier, à l'AFP, Patrick Buisson, vice-président en charge du rugby amateur, a annoncé officiellement sa candidature pour devenir président de la Fédération Française de Rugby (FFR). Fin janvier, Bernard Laporte avait démissionné après avoir été condamné en première instance pour trafic d'influence. Licencié au club d'Uzès, Patrick Buisson y est arrivé dans les années 1990 avant d'y devenir entraîneur. L'élection aura lieu le 12 juin. Pour rappel, la proposition de nommer Patrick Buisson président délégué de la FFR avait été rejetée par les clubs où le "Non" l'avait emporté avec 51,06% des suffrages. Il est pour le moment, le seul candidat déclaré. La date limite des candidatures est fixée à lundi. 

Boxe française

Amine Feddal • Photo Corentin Migoule

Amine Feddal remet ça. Trois semaines après avoir été sacré champion de France de boxe française Élite A à la faveur d'une victoire face à Yoann Trille à Paris, le triple champion du monde Amine Feddal a encore de l'appétit. Sur sa lancée, l'Alésien aimerait bien décrocher la ceinture S1 lors du troisième gala Savate Pro Tour organisé par le Boxing club arpajonnais, dans l'Essonne (91), ce samedi 22 avril. Il s'agira pour cela de battre le redoutable Ange Kunzli, numéro 1 de la catégorie et vainqueur du tournoi ici-même l'an dernier. Le combat, qui donnera accès à la ceinture de l'organisation, se disputera dans les règles de la savate pro, en 7 reprises de 2 minutes. En cas de victoire, le licencié du Hyène Fighting Multiboxe se mettrait sur orbite en vue des championnats du monde qui pourraient avoir lieu à Alès en fin d'année. Dans la foulée, l'Alésien s'envolerait pour les World Combat Games en Arabie Saoudite et couronnerait une carrière remplie de succès. 

Corentin Migoule et Corentin Corger

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio