Sports Gard
Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 10.02.2024 - Propos recueillis par Norman Jardin - 4 min  - vu 600 fois

L'INTERVIEW Julien Masson (AS Sourds Nîmes) : « La Coupe de France est l'objectif principal du club »

Julien Masson

- Photo : Facebook

L’association sportive des sourds de Nîmes est en train de devenir un club incontournable. La section football est en tête de la D1 et toujours en course en Coupe de France. Son équipe de futsal écrase aussi le championnat de D2. Voilà un club nîmois en pleine expansion. Interview de Julien Masson qui en est l’heureux président.

Objectif Gard : Après les matchs aller, Nîmes est en tête de la première division de football sourds. Vous attendiez-vous à une telle performance ?

Julien Masson : Il est vrai que l'équipe a fait une entrée tonitruante contre des équipes qui sont habituées à jouer en première division. À la base, notre objectif est de se maintenir, et contre toute attente, nous sommes leader ! Mais la saison n'est pas encore terminée et il reste quelques points pour se maintenir. Vu la belle qualité des joueurs, tout est possible.

Quelles sont les grandes forces de cette équipe ?

L'atout principal est surtout un état d'esprit irréprochable avec une bonne ambiance. De plus, les joueurs se sont dits qu'ils font le maximum en prenant du plaisir car ils savent qu'ils n'ont rien à perdre. Nous avons aussi un entraîneur de grande qualité (diplômé CFF3) qui a su dynamiser l'équipe vers le haut du tableau grâce à son expérience, puisqu'il est plusieurs fois champion de france de football des sourds. Il ne faut pas oublier que le club a réussi à recruter des joueurs de grandes qualités avec deux Égyptiens, trois Ghannéens, un Algérien et un Camerounais.

Doit-on mettre le Champagne au frais, pour fêter le titre de champion de France qui se dessine ?

Nous ne voulons pas penser au titre, nous verrons au fur et à mesure. Il ne faut pas parler trop vite. Le championnat est très serré donc il est préférable de se concentrer match par match. Le moment où le club sera officiellement champion, on pourra en parler.

Sur quel terrain évolue votre équipe lors des matchs à domicile ?

La ville de Nîmes nous fait jouer sur l'annexe des Costières malgré la plainte des joueurs et de l'équipe adverse, car le pelouse n'est pas en bon état. Par contre, nous avons de la chance parce que la municipalité fait le maximum pour nous aider et nous mettre à disposition une salle pour la troisième mi-temps à la salle Paul-Calabro. Et aussi le terrain d'entraînement le mercredi au stade annexe des Costières et le vendredi au gymnase Philippe-Lamour. La relation entre le club et la ville de Nîmes est excellente.. Par contre, notre club ne dispose pas de local pour stocker les matériels sportifs, les archives, les coupes (autour de 150 coupes)... Nous avons besoin d'un local d'au moins de 200m² qui permettrait de rassembler au moins quatre associations pour les sourds et malentendants. Dans le Gard, on estime  qu'il y a entre 300 et 500 sourds.

La Coupe de France, où votre équipe est toujours en course, est-elle un objectif pour votre club ?

La Coupe de France est l'objectif principal du club. La finale se jouera à Marseille. Il ne faut pas oublier qu'en demi-finale, nous jouerons contre Vitry et l'autre demi-finale verra s'affronter Marseille contre l'archi favori Paris. Nous rêvons de jouer une finale 100 % clubs méditerranéens. Cela fait plusieurs d'années que la finale se jouait entre le Club sportif des sourds muets de Paris et le Club sportif des sourds de Reims.

Nîmes fait aussi exploser tous les compteurs en D2 de futsal, quel est l’objectif de cette section ?

Vu le recrutement, il n'est pas étonnant que l'équipe gagne tous les matchs au futsal avec beaucoup de buts. Il faut comprendre que le niveau de la deuxième division est loin par rapport à la première division. Pour la nouvelle saison, ce sera un vrai test pour notre équipe en D1. Nous continuerons à travailler et à performer pour être prêt pour la saison prochaine.

Êtes-vous en passe de devenir le meilleur club français avec le football et le futsal ?

Je n'irai pas jusque là. Il faudrait que la préfecture du Gard fasse un effort pour nous aider à régulariser les papiers de nos joueurs étrangers. J'ai prévu de recruter encore trois à cinq joueurs étrangers, mais je trouve injuste que les clubs valides de haut niveau puissent régulariser leurs joueurs étrangers sans problème car ils sont payés. Nous n'avons pas de budget pour payer les joueurs. Nous espérons sincèrement que la préfecture du Gard puisse nous rencontrer et trouver une solution pour nos joueurs. Cela peut être une fierté de représenter notre club à l'échelle nationale, voire à l'échelle internationale.

Quel sont les objectifs de votre club à court et long terme ?

Notre objectif à court terme est de nous maintenir en 1ère division, de régulariser les joueurs étrangers et de trouver des partenaires financiers. En ce moment, nous sommes dans une situation assez compliquée financièrement car nous avons peu de sponsors qui nous aident (autour de 2 500 € au total sur un budget de 40 000 €). Il ne faut pas oublier que nous sommes le seul club du sud de la France. Les coûts de déplacements nous plombent les finances du club et nous espérons que les nouveaux sponsors vont se manifester pour nous aider. Il ne faut pas oublier que les joueurs ont payé la cotisation du club (autour de 380 €) pour financer les frais de voyage et de matchs. Notre objectif à long terme est de développer le football auprès du public pour recruter les futurs champions sourds du Gard en cherchant des jeunes dans leurs clubs du village, de se qualifier au Deaf Club League (équivalent de la Ligue des Champions de football, NDLR). Nous souhaitons aussi créer une équipe de futsal féminin, mais il faut trouver des joueuses motivées. Nous souhaitons vraiment de tout coeur que la ville de Nîmes trouve un local pour notre club qui facilitera l'organisation et le travail.

Propos recueillis par Norman Jardin

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio