Sports Gard
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 19.12.2014 - baptiste-manzinali - 2 min  - vu 146 fois

NÎMES Le Circuit de Tennis vise les 3 000 participants en 2015

Pascal Courtois et Michel Ramillon avec les petits espoirs du tennis nîmois. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Dix mois de préparation pour cet évènement annuel unique, le Circuit de Tennis revient en juin prochain avec le désire d'aller plus loin : atteindre les 3 000 participants.

Deux mois de compétitions qui condensent entre 12 et 14 tournois sur la même ville, voilà la formule magique trouvée par Pascal Courtois et Michel Ramillon. "Aucune autre compétition en France ne propose autant de temps de jeu sur un laps de temps aussi réduit." se targuent les deux organisateurs. En été, la plupart des associations et des clubs sont fermés, alors que des milliers de jeunes joueurs sont en vacances scolaires et ont du temps libre pour pratiquer. 1681 participants pour la première année, 2457 participants pour la seconde. "1/3 des participants sont gardois. Sinon nous attirons beaucoup de lyonnais, région parisienne, Est de la France, la fédération marocaine, la Suisse, la Belgique. Nous avons eu une camerounaise, deux groupes de Hong-Kong, et aussi la numéro 1 chinoise". Une pluralité qui n'est pas due au hasard. Un tel rassemblement est une vitrine des meilleurs talents et sert aussi de détection pour certains d'entre eux. Âgés de 8 à 16 ans pour les jeunes, et sans compter les tournois de catégorie Adulte "Les meilleurs jeunes, vers 16 ans, préfèrent être surclassés pour se confronter aux adultes", le Circuit de Tennis de Nîmes apporte de la rigueur en calquant son organisation sur celle des compétitions professionnelles. Horaires fixes, hébergement à proximité, les coatchs peuvent alors mettre en place un planning d'entrainement et un projet éducatif de haut niveau. "C'est une petite compétition ATP, ou disons une pré-initiation au haut niveau".

Court de Tennis des Hauts de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Des retombés économiques importantes pour la ville

Au delà du sportif, le Circuit de Tennis de Nîmes, avec ces nombreux participants qui débarquent plusieurs jours, a de réelles retombées économiques pour la région. Selon M. Ramillon, chaque jeune dépense 35 euros par jours en moyenne entre l’hébergement et la restauration, et sans compter les frais annexes qui sont difficilement identifiables. Cela porte des retombés estimées à 575 000 euros, hors frais de loisirs comme le bowling, le paintball et magasins de sport avec qui des partenariats sont fixés en amont. L'organisation, qui n'est composée que du dévouement de deux seuls hommes à savoir M. Ramillon et M. Courtois, tiens avec un budget de fonctionnement de 50 000 euros. (dont 8 000 euros de subvention du département et du conseil général à 50-50, et 7 000 euros de partenaires privés). Les frais sont essentiellement partagés entre la rémunération des juges, les frais liés à la communication, et les dotations pour les gagnants. L'objectif aujourd'hui, est de proposer une offre d'un standing au dessus. "Il faut mettre la clef en main pour l'hébergement. Cela implique que l'on réserve les chambres d'hôtel en amont, et ça, nous n'en avons pas les moyens pour l'instant". Sachant que les autres tournois ne s'occupent généralement que de sportif, cette organisation unique pourrait faire passer un cap supplémentaire au Circuit de Tennis de Nîmes, et l'inscrire dans LE court des grands...

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais