Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 04.10.2013 - tony-duret - 1 min  - vu 202 fois

NÎMES OLYMPIQUE – SM CAEN Le choc des extrêmes

Nîmes Olympique Riad Nouri, Nenad Kovacevic et Samir Benmeziane

Nîmes Olympique Riad Nouri, Nenad Kovacevic et Samir Benmeziane

Deux sorts bien différents pour Nîmes et Caen à quelques heures de cette dixième journée du championnat de France de Ligue 2. D’un côté, les visiteurs, troisièmes du championnat, à deux points du leader Angers, et avec neuf points d’avance sur le Nîmes Olympique. L’équipe de Patrice Garande ne cache pas son ambition de monter en Ligue 1 et est, pour le moment, sur la bonne voie. Les caennais sont également sur une bonne dynamique avec deux victoires et un nul lors des trois dernières rencontres. Enfin, historiquement, le Stade Malherbes de Caen s’en est toujours bien sorti aux Costières. L’an dernier, au terme d’un match d’une impressionnante maîtrise, les caennais s’étaient imposés 0-2.

En face, les joueurs de Victor Zvunka n’ont pas tout à fait le même parcours. C’est bien dommage… A domicile, les crocos connaissent les plus grandes difficultés à gagner des matchs. Face à Clermont, vendredi dernier, ils arrachaient in extremis le point du match nul à la dernière minute du match. On n’évoquera pas les revers contre Arles-Avignon et Créteil ou les matchs nuls, soporifiques, comme contre le Havre. Si le Nîmes Olympique ne gagne pas, il ne séduit pas non plus. C’est d’ailleurs ce qui est le plus inquiétant. Il est bien loin le football champagne proposé pendant une grande partie de la dernière saison. Ce que les spectateurs attendent ce soir à 20h au stade des Costières, c’est que les nîmois sortent les tripes… à la mode de Caen évidemment.

Le groupe nîmois :

Merville, Parpeix, Poulain, Boche, Fanchone, Kovacevic, Bouby, Gragnic, Ogounbiyi, Nouri, Benmeziane, Cissokho, Michel, Sartre, Hsissane, Koura.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio