Actualité générale.Actualités

INTEMPÉRIES : L’ASSOCIATION ASEHN RÉPOND A JEAN-PAUL FOURNIER, SÉNATEUR-MAIRE DE NÎMES

Il y a quelques jours, Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes s'est exprimé, notamment sur www.objectifgard.com, des intempéries de ces derniers jours.

 

Ce mercredi 09 novembre 2011, par la voix de Jean-Louis Wolber, l'Association ASEHN souhaite apporter un droit de réponse à Monsieur le Sénateur Maire, Président de Nîmes Métropole.

 

www.objectifgard.com vous propose de le découvrir :

 

"Dans votre communiqué sur les intempéries et leurs effets minimes sur Nîmes, vous y voyez la conséquence positive des travaux d’aménagement du Programme Cadereau 2007-2013.

Vous savez comme tout Nîmois que les précipitations, pour importantes qu’elles fussent, ont été fort heureusement étalées dans le temps, ce qui a permis un écoulement régulier des eaux de ruissèlement et évité des débordements.

D’autre part, et cela avait été constaté lors de l’épisode cévenol de 2005, beaucoup plus grave dans le Gard, les bassins de rétention ont grandement participé à la régulation des écoulements de masses d’eau considérables, néanmoins beaucoup moins importantes qu’en 1988 et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Cependant, Monsieur le Sénateur Maire, vous n’êtes pas sans ignorer que les travaux d’aménagement du Cadereau d’Alès (qui se font d’aval en amont), vont durer encore 2 ans avant d’être opérationnels et sont donc encore inopérants à ce jour :

- entre l’entonnement de la route de Sauve et l’avenue Pompidou au niveau de la rue Jean Crespon, un collecteur est sectionné et seul le collecteur rive droite est conservé ! et nous protège (voir photo 1).

- Lors des pluies que nous venons de connaître, vous devez savoir que le collecteur rive gauche (tube de 1,90 m de diamètre avec une capacité de 12 à 13 m3/seconde) a été obturé à l’entonnement de la route d’Alès, abaissant la protection de moitié en rapport à celle existant depuis 1957 (voir photo 2) !!

 

Le cadre hydraulique, lui-même sujet à caution compte tenu d’une modification majeure faite par vous, est toujours en cours d’aménagement jusqu’en 2013.

Vous dites :

« travaux validés par les services de l’Etat », certes, jusqu’à ce que le Maître d’ouvrage, Vous, décide unilatéralement d’opérer des modifications non conformes.

Vous prenez les fouilles archéologiques comme prétexte pour changer le tracé. (voie descendante de circulation jamais envisagée au lieu de voie montante prévue dans toutes les études).

Pourquoi avez-vous signé tous les protocoles, Convention, Avenant et Arrêté Préfectoral qui intégraient la réalisation des fouilles et leurs financements?

Où sont les Arrêtés et les Avenants absolument nécessaires en cas de changement, de modification du tracé prescrit dans les protocoles?

Qu’auriez-vous écrit si les pluies avaient créé des débordements ?

Auriez-vous regretté d’avoir choisi, seul, contre les avis d’experts, le tracé le moins protecteur ?

N’est-ce pas cette phase de réalisation du chantier qui, en ôtant les protections habituelles depuis 1957, met vos administrés en danger ?

Pourquoi, d’ailleurs, vos équipes s’empressent-elles de creuser une tranchée reliant le tube sectionné au cadre hydraulique en cours de construction à la moindre alerte météo? (voir photo 3)

Serait-ce la peur d’un débordement en aval attestant du bien fondé du tracé d’origine, voie montante, comme prévu dans les protocoles ?

Comment donner enfin les bonnes justifications, les bons arguments, faire les bons travaux qui rassurent ?"

Association ASEHN

JL Wolber Président

Citoyen Administré Contribuable

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les photos en référence aux propos :

 

Photo 1 :

 

 

 

Photo 2 :

 

 

Photo 3 :

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité