Actualités

GARD : MONOXYDE DE CARBONE, ATTENTION DANGER !

Avec l'hiver revient l'attaque du monoxyde de carbone. Qu'on se le dise, ce gaz inodore, incolore peut être mortel à forte dose. Selon les chiffres de l'Agence régionale de santé du Languedoc-Roussillon, onze personnes ont été intoxiquées en seulement deux mois dans le Gard. Cinq ont été hospitalisées et deux d'entre elles ont dû être traitées en en caisson d’oxygénothérapie hyperbare (traitement par oxygène à un taux très élevé).

Les causes de ces intoxications sont principalement liées au mauvais fonctionnement des appareils de chauffage, au défaut de ramonage ou à l'utilisation d'un poêle à pétrole, d'un groupe électrogène ou encore d"un brasero. Il faut savoir que le monoxyde de carbone est la première cause de mortalité accidentelle par toxique.

Quelques mesures de précaution

Faire entretenir régulièrement les appareils de chauffage et de production d’eau chaude par un professionnel qualifié.

Faire ramoner le conduit de cheminée qui doit être en bon état et raccordé aux appareils de chauffage et de production d’eau chaude.

Ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid.

Aérer quotidiennement les habitations.

Ne jamais utiliser des groupes électrogènes à l’intérieur des bâtiments ou dans des lieux clos, exclusivement à l’extérieur.

Identifier les symptômes de l'intoxication au monoxyde de carbone

Maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue ; ces symptômes peuvent ne pas se manifester immédiatement.

En cas d’intoxication aiguë, la prise en charge doit être rapide et justifie une hospitalisation spécialisée car les séquelles peuvent être irréversibles.

Dans la majorité des cas, ces accidents sont dus à l’utilisation d’une installation défectueuse de chauffage ou de production d’eau chaude, quel que soit le combustible utilisé : gaz, fuel, bois ou charbon.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité