ActualitésPolitiqueSociété

LES VOEUX DE NOS POLITIQUES GARDOIS : DAMIEN ALARY (1/6)

Avec vigueur, Philippe Mallaroni s'adresse aux 450 licenciés Oaciens. (Photo Corentin Migoule)

Première semaine de l'année 2012, l'occasion pour six de nos personnalités politiques gardoises d'adresser leurs voeux aux internautes d'Objectif Gard et de revenir sur des événements qui ont marqué, de leur point de vue, l'année 2011. C'est Damien Alary, président du Conseil Général du Gard et vice-président de la région Languedoc-Roussillon qui ouvre le bal.

"Chaque année passée me semble plus dense que la précédente, comme si les médiatiques et la dictature de l’urgence donnaient aux évènements un nouveau rythme. Sans doute aussi parce que tout évènement vécu dans un coin de notre planète vient résonner désormais jusque dans nos contrées gardoises.

La catastrophe de Fukushima et l’incident à Marcoule nous ont fait toucher du doigt que le risque nucléaire existe sur notre territoire gardois, risque à peser face à la force économique de ce secteur. Les faits divers très violents (crimes d’enfants…) renvoient non seulement à notre politique de protection maternelle et infantile et d’aide sociale à l’enfance, mais aussi à l’éducation et à la morale. La fermeture, - avec bruit parfois, mais plus souvent silencieuse - de nos petites et moyennes entreprises gardoises (Hebdoprint, Ducros…) nous interpelle sur la fragilité de notre économie et la précarité de l’emploi, un combat permanent. Toutefois 2011 a aussi été marquée pour moi par les victoires politiques que nous avons gagnées (Pont St Esprit, cantonales, primaires PS, Sénat).

Aujourd’hui la crise nous fait vivre sous le diktat d’un triple A… Je souhaite pour cette nouvelle année ne pas oublier qu’après le "A", il y a le "B" comme bonheur, le "C" comme courage, le "D" comme devoir, ou  "E" comme engagement, équité……Et c’est ce qui fera la philosophie de mes actions en 2012 et les années suivantes."

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité