Actualité générale.Actualités

LA SNCF LANGUEDOC-ROUSSILLON SE PREPARE À FAIRE FACE À LA VAGUE DE GRAND FROID

Et voilà, l'hiver est là. Doit-on se plaindre ? Depuis le temps que l'on se dit "qu'il fait bon pour un mois de décembre... de janvier". Il aura fallu attendre la fin du mois pour que les températures chutent et se retrouvent enfin dans les normales saisonnières. Et le Languedoc-Roussillon n'y échappe pas, pouvant créer des angoisses chez les usagers réguliers de la SNCF. Mais pas de panique. En cas de neige, tout est déjà prévu. Ce n'est pas nous qui le disons mais la SNCF, elle-même, posant sur la table 90 millions d'euros pour un Plan neige renforcé sur tout le territoire français.

Du côté du Languedoc-Roussillon, si les flocons ne sont pas encore tombés, les mesures du Plan froid basé sur l'anticipation pour les matériels et l’infrastructure, et la priorité à la sécurité et à l'information des voyageurs, sont déjà prises.

Préparer le matériel roulant

Approvisionnement à l’avance de pièces critiques ou vulnérables au froid et à la neige pour éviter les délais de livraison.
Mise sous abris des trains et allumage des moteurs toutes les 8 heures maximum.
Préchauffage des rames pour le confort des clients.

Protéger les infrastructures

Deux trains chasse-neige, équipés d’un soc à chaque extrémité, sont stationnés à des endroits stratégiques de la région : un à Mont-Louis pour les interventions sur la ligne de la Cerdagne et un à Nîmes pour les opérations de la ligne des Cévennes.
L’accumulation de glace autour de la caténaire empêche le passage du courant et peut provoquer de très importantes perturbations. En Languedoc-Roussillon, des engins équipés de lames racleuses en acier sont positionnés à Nîmes et à Béziers et prêts à être mobilisés.

Maintenir un accès facile aux quais

Acquisition de deux engins de déneigement.
Achat anticipé et stockage de sel, sable et antigel sur plusieurs sites de la région.
Mobilisation immédiate de personnels pour déneiger et saler les quais, sous la responsabilité de Réseau ferré de France, propriétaire des quais.

Priorité à la sécurité et à l'information

En cas d’alerte neige, des téléconférences sont organisées avec les équipes de terrain et le centre régional des opérations pilote le renforcement des équipes dans les gares, et coordonne l’information des voyageurs et leur prise en charge.
Cette tour de contrôle, basée à Montpellier, peut décider en accord avec le PC national, de réduire la vitesse des trains ou d’adapter le plan de transport.
150 volontaires de l’information sont mobilisables en Languedoc-Roussillon pour renforcer les équipes des gares et assister les voyageurs.
En plus des canaux habituels d’information en temps réel dans les gares, sur le web ou via les applications Smartphones, les voyageurs du Languedoc-Roussillon peuvent obtenir des informations localisées sur SNCF La Radio. Accessible depuis le site sncf.com ou depuis l’application SNCF Direct, l’info trafic est privilégiée en cas de perturbation sur le réseau avec un décrochage en Languedoc-Roussillon tous les quarts d’heure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité