A la uneEconomieEconomie.

TOUJOURS PLUS DE MAL-LOGÉS EN FRANCE, LA FONDATION ABBÉ PIERRE TIRE LA SONNETTE D’ALARME

3,6 millions de mal-logés ou sans abris en France. Ce chiffre alarmant a été annoncé ce mercredi matin dans le 17e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre. Dans ces 3,6 millions de personnes, 133 000 sont sans domicile fixe et 2 123 000 vivent dans des conditions de logement très difficiles. S'ajoutent 5 millions de personnes supplémentaires qui sont en outre fragilisées par la crise du logement. Et puis, ceux qui sont en attente d’un logement social ou souffrant de la précarité énergétique. En tout, selon la Fondation Abbé Pierre, près de 10 millions de personnes seraient frappées par la crise du logement. Voilà les résultats peu probants de la France.

Alors bien sûr, les résultats de la région Languedoc-Roussillon ne sont pas très bons non plus, question de logique statistique. "75% de la population du Languedoc-Roussillon peut prétendre à un logement social mais seulement 10,4% sont exaucés" lance Guy Marion, responsable région de la Fondation Abbé Pierre. En moyenne, 55 000 demandes pour accéder à un logement social serait ainsi insatisfaite chaque année. "Du côté du Gard, ce sont 16 000 demandes qui restent insatisfaites."

"On accueille 32 000 personnes sur la région depuis dix ans. Sachant que entre 3 000 et 4 000 logements sociaux sont créés par an, cela ne permet que de combler la progression de la population mais pas de satisfaire les demandes à 100%" ajoute le responsable régional. Pour ce faire, la création de logements sociaux devrait atteindre le chiffre de 10 000 par an. Un objectif que s'est fixé la Région menée par Christian Bourquin, au cours de ces dix prochaines années. "Nous ne demandons qu'à voir ! Et puis, il va falloir faire un effort aussi sur les prix car le Languedoc-Roussillon est l'une des régions les plus pauvres de France avec 18,7% de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le pourcentage pour le Gard est le même. Concernant la France, 13,4% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté."

Mobilisation générale pour le logement

La Fondation Abbé Pierre tente d'attirer l'attention des politiques pour lutte contre le mal-logement en France. Ainsi, depuis quelque temps, une pétition circule sur le net presque un "Contrat social pour le logement" sur lequel les membres de l'association exigent l’engagement des candidats à l’élection présidentielle. À ce jour, 128 776 signatures ont été enregistrées. L'objectif est d'atteindre les 400 000.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité