A la uneActualité générale.ActualitésInsolite

CONCOURS DE CUISINE À AIGUES-VIVES : DERRIÈRE LES FOURNEAUX, LE HANDICAP S’EFFACE

Laurent et Isabelle ont aidé Jacques de la Maison d'accueil spécialisée Les Ferrières à Bellegarde, à préparer sa recette aux macarons. Photo Dr/S.Ma

"Un pour tous, tous pour un !" Cette expression bien connue pour être la devise des Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, a été reprise au compte d'un concours de cuisine organisé depuis 14 ans par l' entreprise de services, fondée à Marseille par Pierre Bellon en 1966, Sodexo. Un autre concours de cuisine direz-vous, la vague culinaire a tendance à noyer son public. Mais là, c'est différent. Il s'agit de mettre à l'épreuve dans la convivialité des personnes atteintes d'un handicap de toute la France, du mois de janvier au mois de juin, au sein des établissements d'accueil pour personnes handicapées. Depuis 14 ans, ce sont près de 150 établissements de toutes les régions de France qui participent à ce concours dès le mois de septembre.

Le concept est simple, les équipes composées d'une personne handicapée, d'un représentant Sodexo et d'un représentant d'un établissement d'accueil, s'affrontent gentiment sur la création d'un dessert gourmand. La meilleure d'entre elles est récompensée au mois de juin au terme de la finale nationale. Mais avant de décrocher de décrocher le titre, il faut passer par des épreuves régionales. Pour la région PACA-Languedoc, découpage Sodexo, 11 établissements se sont inscrits à ce concours dont le thème cette année est "le biscuit". Ce mardi 27 mars avait donc lieu la première demi-finale PACA-Languedoc, dans les cuisines du Foyer Paul Jordana à Aigues-Vives.

Gilette du Centre d'aide par le travail La Jouvène à Châteauneuf-de-Gadagne aidée de Nadine et Eric a concocté un Biscuit deux chocolats. Photo DR/S.Ma

Et dans ces cuisines, c'est une véritable fourmilière qui grouille pour régaler les pensionnaires de la maison de retraite, membres du jury aux côtés du responsable restauration du Foyer, Cyril Meyer et du responsable régional Sodexo, Alain Madelaine. Gilette du Centre d'aide par le travail La Jouvène, à Châteauneuf-de-Gadagne, et ses deux aides, Nadine et Éric préparent un Biscuit deux chocolats, tandis que Sébastien de l'Institut médico professionnel Les Platanes de Nîmes accompagné d'Isabelle et Laurent concoctent une recette à base de macarons. Même idée pour Jacques, de la MAS Les Ferrières à Bellegarde, aidé de Nathalie et Laurent. Les trois concurrents ont deux heures pour préparer dix desserts réalisés avec un budget maximum de 1€35. Et le mois que l'on puisse dire, c'est que l'on rigole bien derrière les fourneaux. Au fur et à mesure de la préparation, les odeurs embaument la pièce, la gourmandise donne même des envies de plonger son doigt dans les casseroles. Mais c'est interdit, paroles de chef. Alors on dévore des yeux les biscuits chocolatés, on observe les apprentis pâtissiers couler leurs macarons et monter leur tour de biscuits secs. Vêtus de leur tablier, les trois candidats concentrés, minutieux, s'éloignent de leur handicap pour laisser parler leur créativité et toucher d'un peu plus près ce qu'est l'autonomie.

Sébastien de l'Institut médico professionnel Les Platanes de Nîmes accompagné d'Isabelle et Laurent concoctent une recette à base de macarons. Photo DR/S.Ma

Le jury aura la lourde tâche de déterminer selon une liste plusieurs critères, le candidat qu'ils enverront en finale régionale qui se déroulera au mois de mai à Toulon. Après cette étape, direction la région parisienne pour la finale nationale le 11 juin prochain.

Les résultats des dégustations dès demain en images...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité