Actualité générale.ActualitésFaits Divers

AIMARGUES-VAUVERT : L’UN DES TREIZE PRÉSUMÉS CAMBRIOLEURS TIRE SUR LES GENDARMES LORS DE SON INTERPELLATION

Photo Illustration / Objectif Gard.

Après plus d’un an d’investigations, les gendarmes de Vauvert ont finalement mis la main sur une bande de cambrioleurs qui sévissait dans le Gard ainsi que dans l’Hérault. Ainsi, après une enquête très fine et des heures et des heures d’écoute téléphonique, 13 personnes, soupçonnées de cambriolage et de recel d’objets volés, ont pu être interpellées hier, mardi 27 mars, vers 6 heures du matin, dans le secteur d’Aimargues et de Vauvert. 

Lors d’une interpellation dans une habitation à Aimargues, un homme connu des services des forces de l’ordre pour des faits de violence, dont une tentative d’homicide, a tenté d’échapper aux militaires en leur tirant dessus à travers sa porte d’entrée sans que la balle ne la traverse. Les hommes du PI2G d’Orange (peloton d’intervention interrégional de gendarmerie) appelés en renfort par la brigade de recherches de Vauvert ont aussitôt forcé la porte pour entrer et maîtriser le forcené.

Hormis cette opération délicate, les interpellations se sont passées dans le calme avec l’aide de la brigade de prévention de la délinquance juvénile pour gérer les enfants âgés de 1 à 10 ans, des personnes arrêtées, des hommes mais aussi des femmes.

Cinq présumés cambrioleurs présentés demain au juge d’instruction

Suite aux interpellations, les 13 individus âgés de 20 à 40 ans, ont été placés en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Vauvert. Dix d’entre eux étaient entendus pour des faits de cambriolage, vingt au total qui ont eu lieu de septembre 2010 à mars 2012. « Il y en a eu sûrement plus de 20, mais on a pas pu les rattacher à eux » confie une source proche de l’enquête.

Lors de la perquisition aux domiciles de la bande interpellée, les gendarmes ont saisi des bijoux, des ordinateurs, trois camions-plateaux ainsi qu’un perroquet. Le tout ayant été déclaré volé par leurs propriétaires. Cinq des individus arrêtés, les têtes du réseau, seront présentés dès demain devant le juge d’instruction. « Ils pourraient être écopés jusqu’à 10 ans de prison pour vols en bande organisée et association de malfaiteurs. »

Les autres présumés cambrioleurs et receleurs ont été relâchés suite à leur garde à vue. Mais ils devraient faire l’objet d’une présentation devant le juge dans les prochains jours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité