Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

LE CHÔMAGE GAGNE DU TERRAIN EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

La Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) a publié lundi 26 mars 2012 son rapport sur les Demandes et offres d'emploi en Languedoc-Roussillon : février 2012. Pas de quoi se réjouir, les chiffres sont à la hausse. Pour l’ensemble des catégories A, B, C, le nombre de demandeurs d’emploi affiche une augmentation de +0,8 % dans la région (+ 0,5 % au niveau national) et atteint 220 611 demandes.

Parmi l'ensemble des demandeurs d'emploi en catégories A, B, C, en région Languedoc-Roussillon, le nombre d'hommes augmente de 0,7 % en février (+8 % sur un an) et le nombre de femmes est en hausse de 0,8 % (+8,7 % sur un an). Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C de moins de 25 ans augmente de 0,9 % en février (+4,9 % sur un an). Le nombre de ceux de 25 à 49 ans augmente de 0,4 % (+6,5 % sur un an) et celui de 50 ans et plus s'accroît de 1,7 % (+17,4 % sur un an).

Mais comment expliquer cette hausse du chômage dans la région. D'après l'expertise de la Direccte, il semblerait que la crise continue de toucher de nombreuses entreprises obligées de diminuer ses effectifs ou même de fermer ses portes. "Les entrées à Pôle Emploi en Languedoc-Roussillon en catégories A, B, C augmentent de +1,6 % au cours des trois derniers mois. Les plus fortes hausses concernent les licenciements économiques (+26,6 %). Tandis que les entrées pour cause de fins de contrats à durée déterminée sont en baisse de -5,3%. Parallèlement, en Languedoc-Roussillon, les sorties de catégories A, B, C sont en hausse au cours des trois derniers mois de +2,7 % par rapport aux trois mois précédents. Cette augmentation résulte pour l’essentiel de l’augmentation du nombre de reprises d’emploi, mais également de la hausse du nombre de cessations d’inscription pour défaut d’actualisation."

La hausse du chômage touche l’ensemble des départements de la région.

Zoomons sur les départements tous concernés par la hausse du chiffre de demandeurs d'emploi. Ce sont les Pyrénées-Orientales qui semblent les plus touchées par le chômage enregistrant une hausse de +1,4% par rapport à janvier 2012 et +11,5% par rapport à février 2011, avec un chiffre total de 36 461 demandeurs d'emplois en février 2012. Le département qui s'en sort le mieux en terme d'évolution du chômage, est le Gard... Cocorico. Chiffres à l'appui. En janvier 2012, le Gard comptait 57 737 demandeurs d'emploi, en février 2011, 54 388, soit une évolution respective de 0,3% et 6,5% par rapport à février 2012 (57 897).

En comparaison avec le mois de janvier 2012, l'Aude enregistre une variation de +0,8 % (28 838), l'Hérault +0,7 % (94 455) et la Lozère +2,2% (2 960).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité