Actualité générale.Actualités

AUX ARÈNES DE NÎMES : LA GUERRE DE TROIE COMME SI VOUS Y ÉTIEZ…

Les Grands Jeux Romains, 3ème édition. Samedi 28 et dimanche 29 avril, les Arènes de Nîmes accueilleront la plus grande reconstitution de l'Antiquité en Europe : les Grands Jeux Romains orchestré par la fondation Culturespaces accompagnée des historiens de l'Université d'Avignon. Légionnaires romains, celtes hoplites grecs, gladiateurs, cour impériale, auxiliaires cavaliers et chars de combats seront présentes pour cette grande fête de la romanité célébrée cette année sur le thème de la Guerre de Troie avec près de 500 reconstituants de France, d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie et de Suisse.

Contexte historique

Nous sommes en 122 après J.-C., Rome est à l'apogée de sa puissance. Depuis cinq ans, l'Empereur Hadrien a succédé à l'Empereur Trajan. Si le règne de Trajan a été voué à la guerre et à la conquête, celui d'Hadrien est consacré à l'organisation de son vaste empire. À 46 ans, l'Empereur Hadrien est très attentif à l'administration des provinces et n'hésite pas à parcourir son empire. En cette cinquième année de règne, l'Histoire Auguste nous dit ceci : "Après avoir réglé les affaires de la Bretagne, Hadrien passa dans la Gaule. Ce fut à cette époque qu'il fit bâtir à Nîmes, en l'honneur de Plotine, une basilique d'un travail admirable" (Vie d'Hadrien, chapitre XII). La visite d'un empereur dans une ville de province est exceptionnelle. Il est donc d'usage qu'il offre des jeux fastueux pour célébrer l’événement.

Les nouveautés de l'édition 2012 des Grands Jeux Romains

Hadrien, Empereur helléniste, appréciait particulièrement la civilisation grecque. On peut imaginer qu’il devait aimer, lors des jeux de l’amphithéâtre, les reconstitutions historiques traitant de cette époque mais aussi de la mythologie.

Les 28 et 29 avril, trois épisodes illustreront cet affrontement mythique entre grecs et troyens.

L’enlèvement d’Hélène, reine de Sparte, par le prince troyen Pâris est l’évènement qui provoqua le début des hostilités.

Le combat qui opposa Achille à Hector est l’un des moments marquant du cycle troyen, dont l’histoire nous est narrée dans l’Iliade et l’Odyssée d’Homère. Achille le Grec affronte Hector le troyen dans un combat à mort.

Le « Cheval de Troie » est un autre épisode mythique de ce récit. Toujours au cours de la Guerre de Troie, les Grecs ont utilisé cette ruse pour pénétrer dans la Cité, à l’insu de ses habitants. Présenté comme une offrande pour la ville laissée par les Grecs au moment de leur départ, les Troyens font entrer le cheval : pendant la nuit, quelques Grecs cachés dans le ventre de l’animal de bois sortiront de leur cachette pour ouvrir les portes de la ville et laisser ainsi les Grecs pénétrer par surprise dans la Cité.

Afin d’évoquer la prise de la ville de Troie par les Grecs, un cheval aux dimensions imposantes (6 mètres de haut sur 5 mètres de long et 2,50 mètres de large) a été entièrement modélisé et créé pour l’occasion. Il s’agit d’une évocation telle qu’aurait pu l’imaginer les romains à l’époque
d’Hadrien. Ce n’est donc pas une construction archéologique mais une construction d’inspiration romaine. Des guerriers prendront place dans le ventre de l’animal. Ce cheval de Troie est construit par les ateliers CPPP (Yann Guerrero et Yann Durand), avec le conseil historique, scientifique et artistique d’Éric Teyssier, maître de conférences à l'Université de Nîmes, département histoire, Éric Dars, professeur d'histoire, Michael Couzigou, directeur des Arènes de Nîmes et Fabien Faizant qui signe la musique originale et la conception vidéo.

Les visiteurs en costume

Cette année encore, les visiteurs peuvent louer leur costume civil romain et ainsi être au cœur de l’action. En partenariat avec les lycéens des filières stylisme/modélisme du Lycée Saint Vincent de Paul, ces costumes sont confectionnés pour se rapprocher au plus près de la réalité historique, grâce aux conseils de l’historien Éric Dars.

Les participants costumés pourront avoir une place de choix lors des manifestations en présentant leur bracelet d’accès (Cérémonie du Culte Impérial, Reconstitution Historique). Attention à bien prévoir chaussures en accord avec le costume (spartiates, sandales ou espadrilles). Des conseils de coiffures et de maquillage seront donnés sur notre site internet.

Tarif location pour la journée :
Adulte : 10 € / enfant : 5 €.
Caution de 50 € par costume (chèque)
Lieu de location : dans le Camp de l’Empereur – samedi et dimanche de 10h à 19h.

Retrouvez tout le programme des Grands Jeux Romains dans les Arènes de Nîmes et dans la ville en cliquant ici.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité