ActualitésPolémique.

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON : SUPPRESSION DES R.A.S.E.D, QUE DEVIENDRONT LES ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ ?

Photo DR/

Suppression des R.A.S.E.D à la rentrée 2012-2013, que deviendront les élèves en difficultés ? C'est la question que posent les parents d'élèves de l'école Bramo-Set à Villeneuve-lès-Avignon. Le 22 mars 2012, les membres de l'association ont appris à l'issue d'un conseil d'école, que les postes d'enseignants des réseaux d'aides spécialisés aux élèves en difficultés (R.A.S.E.D) seraient supprimés dès la rentrée prochaine.

Et depuis, c'est une petite révolution qui s'est organisée dans la commune du Gard Rhodanien. Une pétition, à l'initiative, des parents d'élèves de l'école Bramo-Set, circule dans l'école pour sauver les deux postes R.A.S.E.D qui gèrent les cinq écoles de Villeneuve-lès-Avignon. "Les enseignants spécialisés, des réseaux d'aides spécialisés aux élèves en difficultés, viennent renforcer les équipes pédagogiques en apportant des compétences spécifiques permettant de mieux analyser les situations particulières et de construire des réponses adaptées [...] 5300 postes à l'école élémentaire supprimés, cela signifie 38 postes concernés dans le Gard, dont 5 postes sur notre circonscription. Sur 2400 élèves concernés, ce sont 300 élèves aidés à ce jour, sur les secteurs de Villeneuve, Les Angles, Rochefort du Gard, Pujaut, Saze, Estézargues" peut-on lire sur cette pétition.

Dans ce combat, les parents d'élèves sont soutenus par les élus de l'opposition PS-PRG qui suite au conseil d'école a adressé un courrier à Jean-Marc Roubaud, le député-maire de Villeneuve-lès-Avignon, pour qu'il propose l'adoption d'une motion pour la défense des R.A.S.E.D lors du prochain conseil municipal, vendredi 13 avril. Demande refusée par le député-maire par courrier là encore.

"Permettez-moi de vous dire que vous êtes mal informés et de vous apporter les précisions suivantes. Les R.A.S.E.D sont désormais réservés aux cas les plus graves et ne disparaissent pas : difficulté d'apprentissage, difficultés comportementales, difficultés psychologiques. Leur nombre est diminué mais ils sont renforcés par des psychologues.

Pour les autres élèves, toujours pour une réponse adaptée, ont été mis en place : des stages de remise à niveau en mathématiques pour les CM1 et CM2, des accompagnements éducatifs pour l'école élémentaire, des aides personnalisées par l'enseignant [...] Telles sont les précisions que je tenais à vous apporter et en conséquences de quoi je ne peux proposer votre motion au conseil municipal."

Affaire à suivre...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité