A la uneActualité générale.Actualités

SAINT-GILLES : Les Vignes Toquées, une balade gourmande au coeur du vignoble

1 400 personnes sont parties en balade dans le vignoble à Saint-Gilles ce dimanche 13 mai à l'occasion de la 4ème édition des Vignes Toquées. Photo DR/S.Ma

Le Mistral n'aura pas suffi à empêcher le rendez-vous des amateurs de vins d'appellation Costières de Nîmes, de gastronomie et de balades champêtres : Les Vignes Toquées. Un concept original qu'a été initié par le syndicat des Costières de Nîmes, il y a de ça quatre ans. Et la formule marche bien, ce dimanche 13 mai, 1 400 personnes ont chaussé leurs baskets, un verre de dégustation dans une main, fourchette et couteau dans l'autre.

C'est au Château d'Or et de Gueules à Saint-Gilles que les 1 400 visiteurs se sont donnés rendez-vous, dès 11 heures, pour une balade dans les vignes gardoises à la découverte des productions de 37 vignerons de l’appellation Costières de Nîmes. Munis d'un petit sac dans lequel étaient rangés un verre et des couverts, ainsi que d'un chapeau de paille marqué du sceau des Costières de Nîmes, ils se sont lancés, par petits groupes, le long des terres du vignoble local pour un parcours de six kilomètres. Bien sûr, dès les premiers mètres, le vent n'a pas manqué de rafler les chapeaux de paille, ce qui a provoqué quelques départs de course pour certains, des éclats de rire pour d'autres. La cadence des pas des promeneurs-amateurs de vins, variait, tantôt rapide avec une certaine excitation d'arriver à la première étape, tantôt très lente, le temps d'une pause photo au milieu des pieds de vigne.

Un kilomètre déjà, la première halte.

Photo DR/S.Ma

Petit à petit, les groupes se sont rejoints au point de la première halte : Le Bois du Canal où on commençait à sortir les verres mais aussi les couverts pour une mise en bouche, un velouté d'herbes amères et brousse de chèvres frais, concocté par Armand Arnal, le chef étoilé du restaurant la Chassagnette à Montpellier. Celui d'ailleurs qui a entièrement réalisé le menu de cette quatrième édition des Vignes Toquées proposant une cuisine créative à base de produits biologiques. Un menu que les convives ont dégusté au fur et à mesure de leur balade, une halte, un met. Pour accompagner cette mise en bouche, pas moins de cinq vignerons ont proposé leur vin à ces visiteurs bien particuliers. Deux Blancs 2011 (Château l'Ermitage de Michel et Jérôme Castillon - Saint-Gilles, Mas des Bressades de Cyril Marès - Manduel), deux Rosés 2011 (Château Les sources de la Marine d'Alain et Georges Teissonnière - Bellegarde, Château Vessière de Philippe Teulon - Saint-Gilles) ainsi qu'un Rouge (Clos des Boutes de Sylvain Boutée - Bellegarde). Il y avait là deux styles de promeneurs-testeur. D'un côté, ceux qui ont goûté à tous les vins, prenant bien soin de rincer leur verre avec un peu d'eau avant chaque dégustation, et puis ceux qui n'en ciblaient qu'un ou deux. Il faut dire qu'il y avait six haltes qui proposaient à chaque fois entre cinq et neuf vins différents !

À la rencontre des vignerons

Sur le chemin, on pouvait croiser des locaux, comme Isabelle et David Roquelaure, deux Saint-Gillois de 37 et 40 ans. Tous deux travaillent pour le vignoble Michel Gassier (Le Château des Nages à Nîmes), qui les a d'ailleurs invité à venir déguster les productions des 37 vignerons participant aux Vignes Tognes. "C'est la deuxième fois que nous faisons cette balade. C'est un moment convivial lors duquel nous pouvons découvrir les vins ainsi que les spécialités culinaires du terroir. Et puis, c'est l'occasion aussi de discuter avec les vignerons" qui bien sûr ne sont pas avares de paroles pour faire connaître leurs produits.

Claes Lofaren, journaliste suédois pour des revues spécialisées dans le vin en voyage découverte dans le Gard. Photo DR/S.Ma

Pas après pas, les langues se sont déliées. On entendait parler français avec plus ou moins d'accent, les locaux n'ont pas le monopole des bons plans balade, mais aussi anglais. C'est ainsi que l'on a repéré, Claes Lofaren, un Suédois (Stockholm) arnaché de plusieurs appareils photo. Claes  Lofaren est journaliste freelance pour des revues spécialisées dans le vin comme "Allt om vin" (Tout sur le vin), il participait à un voyage presse organisé par l'Agence Clair de Lune pour le syndicat des Costières de Nîmes. L'occasion de voir les vins d'appelation Costières de Nîmes s'afficher dans la presse étrangère, mais pas que. "Participer à cette balade, les Vignes Toquées, c'est aussi initier mon palais aux vins d'appellation Costières de Nîmes qui sont bien connus en Suède, pour mieux les apprécier lorsque je les retrouverai plus tard dans mon pays. Bien sûr, c'est aussi très important de rencontrer les vignerons, de discuter avec eux, d'apprendre. Et c'est une très bonne façon d'apprendre." Mais que pense-t-il de l'appellation ? "La qualité des Costières de Nîmes s'est nettement améliorée depuis quelques années déjà, il est plus délicat. Il gagne vraiment à être connu dans le monde. En Suède, on apprécie plus particulièrement son Rouge et son Rosé."

Après cette première halte, les promeneurs sont repartis les papilles émoustillées, prêts à retenter l'expérience à la deuxième halte... (Rappelons que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.)

Les plats et vins des cinq autres points de ravitaillement

Sainte-Colombe : Entrée froide : Barigoule d'artichauds violets au kumbawa - Blancs 2011 : Tradition du Mas Carlot et Domaine du Petit Romain des Vignobles du Soleil. Rosés 2011 : Domaine de la Garbinade du Caveau d'Héraclès, Les Combes Mezières de Gallician la Cave et Les Grimaudes de Marc Kreydenweiss. Rouge 2010 et Rouge 2011 : Domaine de la Colombière et Bien Luné de terre des Chardons.

Le Petit Parc : Entrée chaude : Dos de Merlu et jeunes légumes en aïoli - Blanc 2010 et Blancs 2011 : JT du Château des Nages, Invitation du Château de Campuget et Tradition du Château Valcombe. Rosés 2011 : Moulin d'Eole de la Cave des Grands Grès, Expression du Château Beaubois et Nemausa du Domaine de la Patience. Rouge 2011 : Château de la Tuilerie.

La Cassagnette : Plat chaud : Tagine d'agneau de Saint-Gilles, légumes de printemps confits - Blanc 2011 : Marianne du Château Saint Louis la Perdrix. Rosé 2011 : Château Guiot. Rouge 2007, Rouges 2009 et Rouge 2010 : Scamandre des Domaines Scamandre, Hippolyte du Château Grande Cassagne, Terre de Feu du Château Mourgues du Grès, Cuvée de l'Eole du Domaine de Donadille, Les Perottes du Domaine de Poulvarel, Pari finesse du Mas Mellet et Mille X Promesse des Vignerons Créateurs.

La Tournière : Fromage : Trident de Camargues - Blancs 2011 : Prestige du Château de la Haute Cassagne, Le Grand Amandier du Château des Tourelles. Rosés 2011 : Année n°4 du Clos des Américains et Tradition du Domaine Cabanis. Rouges 2010 : Galus du Domaine Galus et Les Cyprès du Mas Saint Joseph.

Au Chai : Dessert : Moelleux au citron, fraise de Nîmes, sorbet et fromage blanc - Blanc 2010 et Blanc 2011 : Château Virgile et Les Chapelles du Cellier du Bondavin. Rosés 2011 : Château Cadenette et Trassegum du Château d'Or et de Gueules. Rouge 2009 : Gourmandise du Domaine de Campagnol.

Le saviez-vous...

AOC depuis 1986, le plus méridional des vignobles de la Vallée du Rhône, parfois surnommé Rhône côté sud, s’étend en pentes douces au sud-est de la capitale gardoise. Actuellement, 12 000 hectares plantés en vignes, dont 4 500 hectares revendiqués en AOC, sont répartis sur un territoire qui va de la vallée du Gardon au nord à la plaine basse du Petit Rhône et jusqu’aux limites des étangs de la Petite Camargue. Résolument méditerranéens, blancs, rosés et rouges traduisent le caractère singulier d’un terroir que tout rattache naturellement au vignoble de la vallée du Rhône : Le sol, terrasse rhodanienne constituée de galets déposés par le Rhône et la Durance. Les cépages rhodaniens. La forte saisonnalité des pluies. Un ensoleillement exceptionnel et bien sûr… le meilleur des traitements de la vigne : le Mistral.

En images...

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité