Actualité générale.Actualités

VAUVERT : Méfiance sur la ville

En plein coeur de la ville, les panneaux électoraux rappellent l'échéance de dimanche

Depuis plusieurs semaines, Vauvert est sous le feu des projecteurs. Cette ville de 11 000 habitants a attiré l'attention des médias nationaux par les scores importants de Marine Le Pen aux présidentielles, puis de Gilbert Collard aux législatives. Ce dimanche, se jouera le dernier acte des élections législatives. Il y a fort à parier, qu'ensuite, la ville retrouvera l'anonymat auquel elle est habituée. Mais, dans cette attente, un mot d'ordre semble avoir circulé entre les habitants : silence !

"Ici, on ne parle pas de politique", explique le propriétaire d'un tabac-presse du centre-ville. Quelques mètres plus loin, chez un coiffeur, même constat :"Nous, on est des commerçants. On ne donne pas notre opinion". Autre tentative dans un café de la ville :"Les journalistes, je ne peux plus les voir !".

Bruno, gérant de l'épicerie, accepte malgré tout de poser

Que se passe-t-il à Vauvert ? La réponse est donnée par Bruno, qui tient une épicerie depuis 7 ans dans le centre :"Une équipe de télévision est venue filmer les habitants et n'a gardé que les propos qui l'arrangeait. Du coup, tout le monde s'est senti trahi. Mais vous ça va, vous n'avez pas de caméra." En confiance, l'homme aborde les élections à venir :"En ce moment, c'est un défilé d'hommes politiques alors qu'il y a des candidats comme Etienne Mourrut que je n'ai pas vu une seule fois en cinq ans". Assise à une table de restaurant, Sandrine, la quarantaine, confirme :" Etienne Mourrut, j'ai découvert son visage pour la première fois à la télévision cette semaine. C'est mon mari qui m'a dit que c'était notre député !" Et sur l'ambiance qui régne dans la ville, cette habitante de Vauvert depuis plus 18 ans a son avis : " Ce serait bien qu'on parle autrement de Vauvert. On n'est pas tous des fachos. En puis regardez Collard, il fait son parisien, il ne parle que de lui, ne pense qu'à lui".

Sous couvert d'anonymat, un couple de retraité accepte de témoigner :"Katy Guyot, c'est l'enfant du pays. Je crois que le maintien d'Etienne Mourrut au deuxième tour la favorise. Et surtout, ça coupe les pattes de Collard. Mais, je vous avoue, je me languis que les élections se terminent." A en juger par les réactions des vauverdois, ce sentiment semble partagé.

Tony Duret

tony.duret@objectofgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité