Actualité générale.Actualités

GARD : Damien Alary réagit aux récents événements à caractère raciste

Depuis deux ans, le centre de secours spiripontain bénéficie d'un large renouvellement de sa flotte de véhicules. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Damien Alary, président du Conseil général du Gard. Photo DR/

Suite aux récents événements à caractère raciste qui se sont déroulés dans le Gard, Damien Alary, Président du Conseil général, vice président de la Région Languedoc Roussillon réagit :

« Je condamne vivement les paroles et les actes racistes de ces derniers jours. La lutte contre le racisme et toutes les discriminations est un combat quotidien que j’entends mener avec force. La tolérance et le respect de l’autre sont des valeurs fondamentales pour moi. Toute parole et tout acte de haine et de rejet est une atteinte à la République française. Ce racisme n’est jamais anodin, il abime l’image de notre département, le Gard, terre d’accueil et de résistance, et de ses habitants.

Cette escalade est inquiétante, mais il faut se rappeler qu’elle est le résultat de 10 ans de banalisation d’un discours de rejet.

Le sentiment d’impunité ne doit pas persister. Il faut condamner et punir le plus fermement possible les auteurs de ces actes racistes.

Apprendre à se connaître, se respecter, cela commence dès l’enfance, dans la famille, à l’école, au collège. Nous devons tout mettre en œuvre pour sensibiliser la jeunesse gardoise et consolider les bases du « mieux vivre ensemble.»

Articles similaires

2 commentaires

  1. Avec tout mon soutien. Avec tout mon soutien.Avec tout mon soutien.Avec tout mon soutien.Avec tout mon soutien.Avec tout mon soutien.Avec tout mon soutien.

  2. Je suis navré pour vos administrés, toutes ces affaires vous font bien du tort. Vous pouvez être certains que nombreux sont les français qui désormais vont vous toiser avec dédain. Le gard est un territoire d’attardés que le bon sens a définitivement délaissé. Ne gaspillez plus l’argent public à laisser ouvertes vos écoles et vos palais de justice. Ouvrez à la place des asiles de fous où des médecins, arabes de préférence, soigneront vos administrés à coup d’électrochocs. En tant que bon catholique, je me sens plus proche de nos frères musulmans que de ces armées d’alcooliques qui habitent votre beau département.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité