Actualité générale.Actualités

Alès : Benoit, cette entreprise « qui ne connait pas la crise »!

Marion Jourdan, propriétaire de la boutique Benoit à Alès

Située en plein centre ville d'Alès, cette grande boutique de vêtements fêtera ses 60 ans l'année prochaine… Zoom sur cette entreprise familiale qui défend le "made in France" et qui vient d'embaucher sa 7ème employée le mois dernier !

Rayon homme

On se croirait dans un de ces grands magasins du Second Empire, que nous décrit Emile Zola à travers son œuvre "Au Bonheur des Dames". La boutique Benoit est plus moderne, mais elle conserve une sorte "d'âme artisanale". De vastes rayons rangés, des t-shirts impeccablement pliés et du linge de maison soigneusement enroulé sur les étagères centrales. Des articles à foison et des vendeurs qui s'activent pour servir  les clients… "Le magasin appartenait à l'oncle de mon mari. Puis il l'a repris et nous fêterons l'année prochaine les 60 ans de la boutique", explique Marion Jourdan, l'épouse du propriétaire, Christian Jourdan.

Sur 300 m2, placée en centre ville, la boutique a pignon sur rue et reçoit beaucoup de monde le lundi, jour de marché. "Benoit" propose de multiples vêtements hommes et femmes ainsi que d'autres articles d'équipement à la personne. "Nous vendons aussi des vêtements de travail, pour les infirmières, les bouchers… Des entreprises nous appellent même de Nîmes pour passer commande", développe la commerçante.

Blouses de travail

La crise ? Les Jourdan ne l'ont pas sentie. " Nous avons conservé notre clientèle et nous nous portons bien". Une exception, qui pourrait confirmer "la règle", celle d'une ville qui enregistre 16% de chômage en août dernier.

Le secret de la réussite

La boutique Benoit importe toute sa marchandise. A cette grande question, dans l'air du temps : achetez vous français ? Marion répond fièrement :" Eh oui !" "D'ailleurs, c'est aussi le souci de nos clients qui veulent de la qualité. Les vêtements français sont plus qualitatifs que les vêtements fabriqués en Asie. Il sont fait à la chaine et avec d'autres matières ", nous assure la commerçante qui rajoute cependant : "nous achetons aussi en Espagne et en Italie, l'Europe proche".

Le prix va de pair avec la qualité : entre 30 et 100 euros pour un pull. Le secret de la réussite de la famille Jourdan ? "La proximité avec les clients et le choix ! Vous me demandez un pantalon, je peux vous en sortir plein", conclut la commerçante alésienne.

 Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “Alès : Benoit, cette entreprise « qui ne connait pas la crise »!”

Répondre à Fondation la Dépêche Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité