Actualité générale.Actualités

FOIRE DE NÎMES : Ils sont où les gens ?

La voyante lit davantage dans les lignes de magazine que dans celles de la main

Hier après-midi, ce n’était pas vraiment la fête pour les forains. Leurs animations ont attiré très peu de monde. « C’est vraiment pas terrible cette année, confirme la femme qui tient le stand des auto-tamponneuses, et je suis convaincue que c’est à cause de la situation géographique. Il y a quelques années, on était sur l’allée Jean Jaurès, ça marchait beaucoup mieux ». Du coup, pas grand monde dans les allées. La maison hantée est déserte. Hormis les fantômes, évidemment. La voyante, Mme Shara, lit davantage dans les lignes des magazines que dans celles de la main.

Quelques familles, profitant du week-end, avaient néanmoins fait le déplacement. Et les enfants ne semblaient pas du tout préoccupés par ce manque d’affluence. Les yeux brillants, ils se sont amusés au stand de tir où, pour 4 euros, ils dégommaient les ballons. « On gagne à tous les coups », promet la commerçante. Un petit garçon tente sa chance, explose des ballons et repart fièrement avec une montre. Parmi les autres stands, on retrouve les incontournables : la pèche à la ligne, les auto-tamponneuses, les manèges à sensation comme le combat spatial… La foire est ouverte les mercredis, samedis et dimanches après-midi, de 14h à 20h.

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité