Actualité générale.ActualitésFaits DiversJustice.

NÎMES : 4 coups de couteau pour un bonjour ?

Billel Belaid a été condamné jeudi, par le tribunal correctionnel, à un an de prison ferme pour avoir donné 4 coup de couteaux…  Le mobile reste flou.

"Peut-être que c'est parce que je ne lui ai pas dit bonjour", estime Reda Mekhassi, réfléchissant au mobile de son agresseur, lors de l'audience au tribunal correctionnel de Nîmes, le jeudi 11 octobre. Le 18 septembre, Reda Mekhassi a été victime de 4 coups de couteaux au niveau des jambes, reins et lombaires. Des actes perpétrés par Billel Belaid, 29 ans ( NDLR : décision du tribunal). Une personne qui lui été familière : les deux hommes ont vécu quelques jours en collocation... Et les choses ne se sont visiblement pas bien passées !

Cet après-midi là, les magistrats nîmois nagent dans l'incompréhension la plus totale : aucune des deux parties ne peut expliquer les causes de la querelle qui aurait bien pu tourner "à l'homicide", précise la juge. Au centre de ce nœud de contradictions mystérieuses : de multiples appels passés entre les deux protagonistes avant et après l'agression. "je l'ai appelé pour lui dire que j'étais à l'hôpital", explique étrangement la victime. Les avocats remettent en question la crédibilité des témoins... Et les  "propos menaçants" de l'agresseur attestent d'une "détermination" certaine à accomplir ces actes. Mais que s'est-il passé ? "Dieu seul le sait !", reconnaîtra la procureur de la République.

En début de soirée le verdict est tombé : Billel Belaid a été condamné à un an de prison ferme. Une autre audience sur la question des dommages et intérêts devrait prochainement se tenir.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité