Actualité générale.Actualités

PASS CONTRACEPTION : Notre région s’accrédite

Anna, devant le lycée polyvalent Saint Vincent de Paul, dans le centre ville.

En février prochain le Pass Contraception, comprenant 6 mois de pilules gratuites, deux consultations médicales et un couverture des frais de laboratoire, sera mis à disposition des lycéennes. Son objectif : faire infléchir la courbe des avortements chez les mineurs.

13,4% ! C'est le taux d'avortement des mineurs de la région Languedoc-Roussillon… Un triste record qui fait rentrer notre région dans le top 3 des collectivités où les jeunes filles avortent le plus derrière l'Ile de France et la Paca. Pour endiguer le phénomène, notre président de région, Christian Bourquin a fini par emboiter le pas à son homologue de Poitou-Charentes, Ségolène Royale qui l'a mis en place en 2009. Mais aussi à sa voisine provençale et à l'Ile de France.
Comment ça marche? 
Après la signature d'une convention entre le rectorat et la région, le Pass Contraception sera distribué par les infirmières scolaires. Le dispositif se compose d'une pilule gratuite pour une durée de 6 mois, de deux consultations médicales et de la couverture des frais de laboratoire. Il sera attribué au "cas par cas, dans le respect de l'anonymat et une dynamique d'écoute et de conseil", a indiqué dans le rapport soumis au conseil le 12 octobre, Karine Margutti, déléguée régional au droit des femmes.

"Trop de négligence chez les jeunes"

Assis devant le lycée polyvalent Saint Vincent de Paul, Myriam, Anna et Jérémy plébiscitent le dispositif. "Ma meilleure amie a du avorter. Elle ne prenait pas sa pilule régulièrement et 'dans le feu de l'action' ils n'ont pas mis une capote… Je trouve qu'il y a trop de négligence chez les jeunes", explique Anna.

Négligence de la pilule, du préservatif, mais aussi tabous familiaux… L'état a du mal a faire diminuer les avortements . De plus, "la loi de 2001 qui prévoyait 3 heures d'éducation sexuelle dans tous les établissements scolaires n'est pas appliquée, faute de moyens". De plus "les enseignants" ne sont pas "préparés et formés pour cet enseignements", relève la région dans son rapport.

L'argent reste le nerf de la guerre. D'ailleurs nos adolescents s'interrogent… Comment avoir accès au Pass Contraception : "nous n'avons pas d'infirmerie dans le lycée…".

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objactifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité