Actualité générale.Actualités

TRAIN CÉVENOL  » Il n’est pas question d’arrêter la liaison de cette ligne entre Nîmes et Marseille »

Rassemblement le 10 novembre 2012 à Nîmes. Photo archive/Objectifgard

Le 10 novembre dernier, quelque 300 personnes s'étaient réunies devant la gare centrale de Nîmes, répondant ainsi à l'appel à la mobilisation lancé par le Comité de défense de la ligne Alès-Bessèges, de l’Association des usagers de la SNCF de Nîmes, de l’Association des élus pour la défense du Cévenol accompagnés du syndicat CGT cheminots. En cause : La possible suppression de la liaison  Nîmes/ Marseille sur la ligne historique du Cévenol (Clermont-Ferrrand/Nîmes/Marseille).

L'incertitude pesait sur l'avenir du train Cévenol... Jusqu'à ce fameux mardi 20 novembre. Date à laquelle, Guillaume Pépy, président de la SNCF répondant à Jean-Pierre Vigier, député de la Haute-Loire, lors d’une session de la Commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire à l’Assemblée Nationale, a annoncé : "Je me veux rassurant sur ce dossier. Il n'est pas question d'arrêter la liaison de cette ligne entre Nîmes et Marseille. Il y a des travaux en cours. Dans le sens Nîmes-Marseille, il ne pourra circuler qu'à partir du 9 décembre mais il y a un autre train à moins d'une demi-heure qui permet de faire cette liaison. Dans l'autre sens. Il ne peut circuler jusqu'au 3 avril 2013 en raison des travaux mais il circulera de nouveau à partir du 4 avril. Cette ligne fait l'objet de toute l'attention de la SNCF car il y a une véritable sensibilité des populations locales sur le sujet." On a pu le constater...

S.Ma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité