A la unePolitique

GERARD DEPARDIEU : Quand le NPA gardois ironise sur l’exil fiscal de l’acteur!

Gérard… Ô Gérard ! Toi qui nous amusais autrefois avec Bimboland, qui nous as profondément ému avec Cyrano de Bergerac… Te voilà aujourd'hui au cœur de la colère des représentants de l'état, de certains Français… Et au centre des plaisanteries des militants d'extrême gauche qui ont réalisé une petite BD pour l'occasion !

En effet, l'exil fiscal de l'acteur aux 170 films et deux césars, en Belgique dans le petit village de Néchin, où résident déjà 2800 Français, passe mal. "J’ai toujours payé mes taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les gouvernements en place. À aucun moment, je n’ai failli à mes devoirs. Les films historiques auxquels j’ai participé témoignent de mon amour de la France et de son histoire. Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent, en fait, la différence, doivent être sanctionnés" , a expliqué à travers une lettre ouverte au JDD, l'acteur, dont le comportement a été qualifié de "minable" par le Premier ministre français.

"Et bien qu'il parte... Mais sans le magot", lance Renaud Castel, responsable du NPA d'Uzège, qui reconnait que "Gérard Depardieu restera un grand artiste". Néanmoins, l'énergie et l'engouement que mettent certains à relayer cette "affaire Depardieu" chagrinent le responsable politique. L'artiste français le soulève lui-même : "Je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté. Tous ceux qui ont quitté la France n’ont pas été injuriés comme je le suis."

"Et oui, c'est vrai que pendant ce temps là, on ne parle pas des autres problèmes", fait remarquer Renaud Castel, comme les 2,5 millions d'illettrés en France, la fin de vie, la précarité, ou encore le chômage...  Après l'Islam, Gérard ?

C.M

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1. Gerard Depardieu aurait dit qu’il ne s’est jamais seris de sa carte verte (securite sociale)
    alors qu’il nous explique /qui a payer les frais de son accident en vespa et surtout les 5 pontages coronarien qu’il aurait subit

  2. Merci à Coralie pour son article et à Objectif Gard pour cette vidéo avec l’ami Poutou.
    Une petite remarque orthographique quand même : on écrit « soi-disant » et non soit-disant. Je pense que tous ceux qui publient, journalistes entre autres, ont un devoir particulier de défense de la langue, car ceux qui les lisent ont tendance à croire que leur français est le bon.
    Le commentaire qui précède, avec « payer » pour « payé » et coronariens sans « s », pas mal non plus, mais bien d’accord avec Yvon à propos du gros tas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité