A la unePolitique

MANIF ANTI MARIAGE GAY Des cars et trains affrétés depuis le Gard pour garnir le cortège parisien !

500.000 personnes sont attendues dans les rues de Paris, dimanche, pour la manifestation nationale contre le mariage homosexuel. Dans le Gard, le collectif La Manif Pour Tous a préparé des cars et réservé des trains pour garnir le cortège.

Dimanche 13 janvier, tous les regards seront braqués sur le cortège national des opposants au mariage pour tous. Si le collectif La Manif Pour Tous refuse de donner un objectif chiffré du nombre de manifestants attendus, Thierry Vidor, de l'association des familles françaises, a avancé dans le JDD son ambition : réunir  500.000 personnes ! Un gros challenge, irréaliste ? Les dernières manifestations du 17 novembre et du 9 décembre avaient réunies, tout au plus, 200.000 personnes.

La logistique de La Manif Pour Tous

Pour réussir leur tour de force, les diverses associations réunies au sein du collectif La Manif Pour tous ont déjà affuté leur service logistique. "Des cars partiront à 1h du matin de plusieurs villes du Gard comme Nîmes ou Pont-Saint-Esprit", informe Annie Depralon, du collectif. Deux trains "partiront de Montpellier, passeront par Nîmes et se rendront à Paris", rajoute Annie Depralon. Coût du trajet : 150 euros… Voilà de quoi refroidir certains échaudés par le mariage gay.

L'Apel en retrait

L'Apel (l’association des parents d’élèves de l’enseignement libre) se tient hors du champs de la manifestation. "Je ne me prononce pas là-dessus. Nous sommes une association non confessionnelle et apolitique. Cela ne nous regarde pas", explique Laurent Juif, responsable de l'Apel du Gard. 

L'UMP 30 solidaire des manifestants

Si le tissu associatif s'organise, du côté des partis politiques la prudence est de rigueur. Les principaux chefs de partis appelant leurs militants à agir "en leur âme et conscience".

Bien qu'opposé au mariage, l'adjoint au maire Richard Tibérino, assure ne "pas avoir la culture de manifestation". Il est vrai qu'après dix années de droite au pouvoir, les banderoles et slogans ravageurs n'ont pas tellement eu l'occasion d'être sortis et scandés ! "Si les gens veulent y aller, ils le feront par leurs propres moyens. L'UMP n'a pas assez d'argent pour organiser des départs", explique d'adjoint au maire, affirmant néanmoins sa solidarité avec les manifestants.

L'UDI des pour ou contre ?

 "A ma connaissance nous n'avons pas reçu de mot d'ordre concernant cette manifestation. Nous, nous n'avons pas fait de débats sur la question. Et chacun fera ce qu'il souhaite, en son âme et conscience", explique Julien Deveze, délégué départemental du Nouveau centre, composante fondatrice de l'UDI (Union des Démocrates et Indépendants). De son côté, Yvan Lachaud, coordinateur de l'UDI dans le Gard et directeur de l'école privée d'Alzon, ira manifester. "Je suis opposé à un mariage, mais pas une union civile (…) Par contre, bien qu'étant contre la loi, si elle est adoptée, il faudra l'appliquer".

Mais l'opposition ne fait pas l'unanimité à l'UDI, Jean-Louis Borloo, le "patron" du parti, s'était prononcé favorablement, en juin 2011, au mariage gay  estimant que le Pacs, n'avait pas permis de mettre fin à la discrimination. Jean Deny, responsable de la Gauche Moderne dans le Gard, se dit lui aussi "favorable"au mariage pour tous.

Le FN en retrait ou presque… 

Si une délégation sera présente à la manifestation, Gilles Caïtucoli, secrétaire départemental du FN30, estime que "chacun fait ce qu'il veut. Nous n'avons pas les moyens de réserver des cars". Avant d'ajouter : "je suis contre (…) Mais je n'irai pas à Paris, faute de temps". Seul exception à ce message frontiste, le député du Gard Gilbert Collard, qui, a lancé ce cri de guerre sur son blog : "Venez ! Marchez ! Écraser du pied gauche Peillon, cela porte bonheur".

Le débat, sur le sujet de société qu'est le mariage homosexuel, semble dépasser les clivages politiques. "Chacun a des prises de positions", assure Yvan Lachaud, reconnaissant "qu'il n'y a pas vraiment d'opposition frontale". Des contre-manifestations sont aussi prévues ce dimanche. Le mois dernier, ces rassemblements avaient réuni entre 60.000 et 50.000 personnes.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1. Le point de départ ? sans doute la reconnaissance de tous les couples en France, de toutes les familles et enfants de toutes familles. Et surtout ne vous perdez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité