Actualité générale.ActualitésDu côté d'AlèsSports GardSud Cévennes

SPORT Alès à nouveau en selle pour la 43e Étoile de Bessèges !

Roland Fangille, le créateur de l'Etoile de Bessèges et Max Roustan, maaire d'Alès et président d'Alès Agglo. Photo DR/S.Ma

L'an dernier, Roland Fangille, ancien coureur, président fondateur de l’Étoile de Bessèges (créée en 1971), émettait quelques réserves quant à l'installation des deux dernières étapes de la course à Alès, au lieu des terres bessègeoises. Luc Leblanc, un des 8 champions du monde Français et habitué de l’Étoile, y était allé lui aussi de son petit mot : « Moi, si j’avais été coureur, je n’aurais pas forcément été très favorable à cette arrivée en bosse sur Alès, avec un chrono individuel, une étape tôt le matin, avec le froid, en début de saison.» Et il n'avait pas tort puisque la météo s'était montrée très capricieuse.

Ce mercredi 23 janvier 2013, alors que la pluie battait sur les vitres de la mairie d'Alès, le créateur de la course devenue mythique faisait encore part de ses craintes quant aux prévisions météorologiques pour le dimanche 3 février, date à laquelle se dérouleront la cinquième et sixième étape de la 43e édition de l’Étoile de Bessèges (30 janvier au 3 février - Retrouvez l'intégralité des étapes en cliquant ici). Deux étapes qui feront, pour la deuxième année donc, les beaux jours, si l'on puis dire, de la ville d'Alès et de l'ensemble de son agglomération.

Et pour l'organisation de ses deux courses, c'est sans frein que Roland Fangille félicite les efforts du président Roustan et de ses équipes qui ont pensé quelques améliorations et notamment concernant le déplacement des spectateurs. Ainsi, des navettes et même le petit train leur permettront de grimper sans s'essouffler au sommet de l'Ermitage, le point d'arrivée de l'étape du contre la montre. "Nous sommes bien sûr ravis d'accueillir à nouveau l’Étoile de Bessèges, a lancé Max Roustan avant de préciser qu'Alès Agglo participait activement à la promotion du cyclisme avec par exemple l'offre une subvention de 50 € aux foyers de la communauté d'agglomération pour l’achat d’un vélo neuf, "2 500 subventions ont déjà été versées." Quant à Alès, la Ville a investi quelque "6 millions d'euros pour la création de pistes cyclables."

 Alès : Une course en ligne et un contre la montre

Dimanche 3 février, ce sont 19 équipes soit 152 coureurs âgés de 20 à 42 ans, de 21 nationalités différentes, des champions avertis ou des graines de champions, qui s'élanceront dès le matin, de la place de la mairie à Alès, pour la course en ligne. Une boucle montagneuse longue de 69 kilomètres qui relie Alès à Alès en passant par Saint-Jean-du-Pin, Générargues, Anduze, Atuech, La Madeleine, Cardet, Vézénobres, Maruejols-lès-Gardon, Pont-de-Ners, Méjannes-lès-Alès, Mons, Celas, Servas, Salindres, Saint-Martin-de-Valgalgues. L'après-midi, ils ne seront que 120 à pédaler dans un contre la montre au départ du Quai Boissier de Sauvages à partir de 14h30, pour arriver neuf kilomètres plus loin à l'Ermitage. "Les épreuves d'Alès sont très sportives car le circuit est très vallonné. Une fois encore, cela promet une belle course" s'enthousiasme Roland Fangille.

S.Ma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité