ActualitésEconomieEconomie.Polémique.

SALLES-DU-GARDON : Shelbox, les flammes de l’inquiétude

Ce vendredi après-midi, soixante salariés de Shelbox, tous très inquiets pour l’avenir de leur entreprise, ont manifesté près de leur entreprise aux Salles-du-Gardon. Pendant une bonne partie de l’après-midi, les manifestants ont tenté d’interpeller l’administrateur judiciaire de Shelbox. Pour se faire entendre, et malgré la présence d’une trentaine de gendarmes de la compagnie d’Alès, ils ont réussi à bloquer la nationale 106, à l’entrée de la ville, pendant près d’une demi-heure.

Ne cherchant pas à se confronter aux militaires, les salariés ont alors brûlé, comme un symbole, l’un des chalets de l’usine. Les manifestants attendent toujours que leur société, en redressement judiciaire depuis octobre dernier, trouve un acquéreur. Selon les syndicalistes, plusieurs acheteurs pourraient être intéressés mais l’administrateur judiciaire de l’entreprise ne viendrait pas aux CE. Rien ne bouge, hélas, pour ces salariés qui ne savent toujours pas s’ils seront payés le mois suivant.

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité