Faits DiversFaits divers.

SAINT-GENIES-DE-COMOLAS De nouveaux ossements découverts dans le centre-ville

Ce lundi 4 février, les ouvriers qui réalisent depuis la semaine dernière des travaux d'assainissement dans la rue principale de Saint-Geniès-de-Comolas, pensaient pouvoir reprendre le chantier sans encombre. En effet, vendredi dernier, ils avaient dû tout stopper après l'étrange découverte d'ossements humains enterrés sur la zone en travaux. Après l'intervention des gendarmes de la brigade de Roquemaure et des techniciens d'investigation criminelle de Nîmes sur place, ces ossements -- les membres inférieurs, le bassin et la colonne vertébrale -- ont été transportés dans le laboratoire d'un médecin légiste dont la mission sera de déterminer l'âge du squelette.

Voilà qu'après cette première découverte et alors que les ouvriers venaient juste de remettre leurs machines en route, de nouveaux ossements ont été déterrés. Même punition, le chantier a été arrêté le temps de recueillir le squelette. D'après une source proche du dossier, il pourrait s'agir de restes d'une sépulture familiale protestante.

Il faudra attendre le résultat des examens médico-légaux pour confirmer ou réfuter cette hypothèse.

S.Ma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité