Actualité générale.ActualitésFaits DiversFaits divers.

GRAU-DU-ROI Bagarre à l’arme blanche : L’agresseur confondu par son ADN

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Cette affaire remonte au 1er novembre 2012. Pour une raison encore indéterminée, une altercation éclate dans les rues du Grau-du-Roi entre cinq individus âgés de 18 ans pour deux d'entre eux, 22 et 24 ans. À quatre contre un, on ne donnait pas cher de la peau du Grauléen de 24 ans. Et pourtant, c'est lui qui a été le plus agressif.

Armé d'un pistolet factice, il a d'abord tiré des balles de plombs en direction de ses quatre opposants. Ces derniers, tout en évitant les tirs ont tenté de désarmer l'individu qui s'est alors emparé d'un couteau le plantant tour à tour dans la main d'un de ses adversaires puis dans la cuisse d'un deuxième. Avant de prendre la fuite oubliant l'arme blanche sur le lieu de la bagarre.

Une arme récupérée par les policiers pour examen et recherches d'ADN. En attendant que les résultats de la police scientifique ne leur parviennent, les policiers ont pu interpeller le Grauléen grâce aux indications données par ses victimes, dont l'une a souffert d'une plaie de cinq centimètres à la cuisse et la deuxième d'une section d'un tendon à la main. Arrivés ce mercredi 6 février au commissariat d'Alès, les résultats confirment que l'ADN retrouvé sur le couteau est bien celui du jeune homme âgé de 24 ans. Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Nîmes le 20 mars prochain.

S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité