Actualité générale.Actualités

COUAC Des voyageurs à nouveau laissés sur le quai : La SNCF pointée du doigt

Le 28 février fût encore une soirée difficile pour les usagers de Fons/Saint-Mamert et de Nozières/Brignon. En cause, la suppression d'un train. "Pour la 3ème fois en moins de 6 mois les usagers de Fons et de Nozières se retrouvent en carafe à Nîmes ou déposés au bord des routes en rase campagne loin de leur village, précise par voie de communiqué de presse Anne-Marie Skora, présidente déléguée de l'Association des usagers de la SNCF du Gard et des départements limitrophes. À chaque fois c’est le même scénario : le train de 19h18 est supprimé alors qu’il s’agit du dernier pour Nîmes-Fons, Nîmes-Nozières, mais aussi Fons-Alès ou Nozières-Alès. Donc au lieu de faire passer le bus suivant de 20h16 par toutes les gares pour compenser la suppression du 19h18, la SNCF maintient coûte que coûte son programme : seules Saint-Geniès et Alès sont desservies. Et ceux qui voulaient monter à Fons ou à Nozières ? [...] En plus du dédommagement,  Nous exigeons également que contrairement à son habitude la SNCF recherche elle-même tous les voyageurs victimes de ses défauts de service, quitte à utiliser sa base de données clients (rappellons que pour nous envoyer des publicités, elle sait où nous trouver !)." C'est dit !

S.Ma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité