Actualité générale.Actualités

GREVE Les salariés de Tango manifestent devant le Colisée à Nîmes, ce vendredi

Les salariés du réseau Tango manifestent devant le Colisée de Nîmes. Photo DR/OG

Les salariés du réseau Tango Bus de Nîmes sont en colère depuis plusieurs jours. Ce matin, depuis 7h et jusqu'à 8h, ils manifestent devant le Colisée à Nîmes, en plein milieu des lignes du TCSP.

En cause : le nouveau contrat de délégation de services publics entre la mairie de Nîmes et TCN qui porte sur les dix prochaines années.

Ce contrat prévoit notamment de retirer au réseau Tango au profit de la STDG, toutes les lignes péri-urbaines (celles qui concernent les villages). Ainsi, ce sont 30 chauffeurs et médiateurs qui sont menacés.

Autre source d'inquiétude du personnel : la mise en place d'un trajet payant sur les navettes de bus entre le Stade des Costières et le centre de ville de Nîmes, auparavant gratuites, durant la prochaine féria.

Les bus à l'arrêt

Les chauffeurs craignent la multiplication des insécurités au sein des bus en raison de l'état d'ébriété des usagers qui refuseront de payer un titre de transport.

Enfin, une négociation est entamée sur un basculement des heures travaillées pour les chauffeurs de 33h vers les 35h. Ce nouvel amplitude horaire va entraîner des modifications des roulements et va obliger à une réorganisation totale des horaires.

Notez qu'un nouvel arrêt de travail est prévu ce vendredi, en fin de journée, certainement de 17h à 18h.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

3 réactions sur “GREVE Les salariés de Tango manifestent devant le Colisée à Nîmes, ce vendredi”

  1. décidemment, le transport en commun aura été l’épine dans le pied du sénateur maire UMP de Nîmes…..mais qui sème le vent récolte la tempête dit le dicton

  2. Ils ont raison de s’exprimer mais dans les grèves c’est toujours le consommateur qui paye. nous utilisons le bus pour aller travailler, aller en cours ou chez des médecins…la direction et la ville de nimes et ses dirigeants ne sont pas atteint directement. le mieux serait de faire entrer les gens gratuitement dans le bus, là les directions seraient bien enragées.

    Faire payer les navettes pour la féria et surement pour noel…ben, on ira pas c’est tout! la féria veur redevenir élitiste! L’argent appelle l’argent!déjà que la fête dans la rue n’est plus ce qu’elle était. la pégoulade de l’annéée dernière était minable et vous voulez que l’on paye la navette pour voir un navet? merçi bien!
    on dirait que le maire de nîmes veut tuer sa ville et il y arrive drôlement bien. le trambus permet surtout aux habitants de la ville de partir en périphérie cap costière, family village etc….avez vous vu les boutiques en ville les samedis, c’est bien désert! Mais on le sentait venir le coup de la navette payante…le bonnes choses ne durent pas!

  3. RAS le bol de ces gréves a répétition ! les usagers n’ont aucun
    pouvoir de décision sur les revendications avancées , alors soyez
    honnêtes ne prenez pas « vos clients » pour des dindons .
    Au prochain contrôle de billet , l’usager fera gréve et ne présentera aucun titre de transport . C’est cela que vous voulez ?
    Ne vous étonnez pas , si certains « pète » les plombs ,et deviennent
    agressifs .
    Votre foutue gréve est impopulaire et surtout inefficace au regard
    de votre direction.
    un usager en colère et fatigué d’être pris pour un gland .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité