A la uneActualité générale.Actualités

VIVEMENT DIMANCHE Retour dans le passé médiéval de Sommières

Le Château de Sommières où se passeront un grand nombre d'activités pour la Fête Médiévale ce week-end. Photo DR/S.Ma

Le long du Vidourle, à mi-chemin entre Nîmes et Montpellier, les curieux s'empressent chaque samedi de découvrir ce fabuleux marché historique de Sommières. Un marché daté du XIIe siècle où les discussions vont bon train. Ce samedi encore sous un ciel dégagé, c'est une nouvelle fois la météo qui délie les langues. Le goût de la tradition perdure sur cette terre située entre les Cévennes et la mer, cité marchande par excellence façonnée par le Moyen-Âge. Son architecture en témoigne encore. Les arcades et les porches se laissent découvrir sans retenue dans le centre de la commune qui grimpe, grimpe, grimpe, jusqu'au Château. Une bâtisse monumentale aujourd'hui en ruine qui fut la propriété de Louis IX en 1248 avant d'être le théâtre de deux sièges en 1573, 1575 et 1622. Il en perdra sa Tour de Montlaur. En 1685, au lendemain de la Révocation de l'Édit de Nantes, ce château bâti au XIe siècle devient une prison pour les Huguenots. Le mastodonte de pierres passe entre les mains de plusieurs propriétaire avant d'appartenir en partie à la ville (l'autre partie étant réservée à un propriétaire privé). En 2010, sa renommée s'affiche au national avec son inscription aux Monuments Historiques.

Le Pont de Sommières et ses sept arches. Photo DR/S.Ma

De ce Château, il faut se laisser couler le long du pavé de béton, se glisser dans les étroites ruelles où la pierre neuve et la pierre ancienne co-habitent en harmonie, sentir leur fraîcheur, saisir chaque image de ces portes en bois anciennes, flâner le long du quai Frédéric Gaussorgues ou du quai Cléon Griolet pour découvrir l'autre monument de la commune, il ne s'agit pas de son Hôtel de Ville bien gardé par le maire Guy Marotte, ou encore le beffroi communal  inscrit aux monuments historiques en 1926, non le monument en question leur fait face : Le Pont de Sommières. Ce pont romain construit au 1er siècle par l'Empereur Tibère enjambe, avec sept arches (il en a eu jusqu'à 20 pour une longueur de 200 mètres) le Vidourle. Ce pont majestueux qui devrait très prochainement rejoindre le Château dans la liste des Monuments historiques, est après le Pont du Gard, l'un des mieux conservés du monde romain. Et ce malgré les fréquents caprices du Vidourle, et notamment celui de septembre 2002, où l'eau est montée jusqu'à plus de huit passant au dessus du tablier du pont.

A Sommières ce week-end, tout le monde refait vivre l'époque médiévale. Photo DR/S.Ma

Le souvenir. Sommières est la commune du souvenir de toutes époques. Et ce week-end, Sommières Médiévale invite le plus grand nombre à se souvenir de ce temps où chevaliers, seigneurs, damoiseaux et damoiselle, gueux et saltimbanque faisaient vivre la commune. La Fête Médiévale de Sommières a débuté hier et ce poursuivra jusqu'à dimanche soir. Expositions, métiers anciens, artistes d’hier et d’aujourd’hui permettent de faire le lien entre le Moyen-Âge et notre époque. Encadrée par une équipe composée d’amoureux de la fête médiévale, le programme d’animation est porté par l’enthousiasme des compagnies qui ont été sélectionnées, tout spécialement, pour leurs qualités en matière de bonne humeur et de convivialité. Un investissement considérable notamment au Château Fort, qui propose des campements et des animations « Spécial Enfants ». Des campements civils et militaires avec des démonstrations de combats proposeront aux enfants de participer et de s’initier à cet art singulier.

En images

S.Ma

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité