Actualité générale.ActualitésSorties Gard

CINÉMA : « Paris à tout prix », le film à voir à tout prix

Shirley Bousquet et Salim Kechiouche présentent le film "Paris à tout prix"
Shirley Bousquet et Salim Kechiouche présentent le film "Paris à tout prix"

Drôle, émouvant, profond, le premier film de la jeune réalisatrice Reem Kherici est une réussite. La jolie brune, principale héroïne de son film « Paris à tout prix », s’appuie sur des répliques qui font mouche et sur un casting assez impressionnant pour un premier film : Cécile Cassel, Shirley Bousquet, Stéphane Rousseau, François-Xavier Demaison ou encore Florence Foresti. Pendant une heure et demie, le film - présenté hier soir à Nîmes à un public exclusivement féminin à l’occasion de la « soirée filles » organisée au cinéma Kinépolis – a déclenché à la fois rires et larmes. Le contraste entre Maya, une parisienne branchée d’origine marocaine qui vit depuis 20 ans dans la capitale, et cette même fille qui, suite à une contrôle de police, apprend que ses papiers ne sont plus en règle et qu’elle doit rentrer au Maroc, entraîne toute une série de situations cocasses et émouvantes comme les retrouvailles avec un père à qui elle ne parlait plus. Mention spéciale à Philippe Lacheau qui joue à la perfection le rôle d’idiot.

Pour la promotion du film, Shirley Bousquet et Salim Kechiouche ont fait une halte à Nîmes hier soir pour rencontrer le public féminin. A cette occasion les deux acteurs sont revenus sur le film : « Reem est une amie, explique Shirley Bousquet. On était sur un tournage ensemble quand elle a commencé à écrire les premières lignes de son scénario. Ça a tout de suite été un coup de cœur. En plus, mon personnage a été écrit juste pour moi. C’est la première fois qu’on m’écrivait un rôle ». Salim Kechiouche intervient : « Pour moi, c’est un peu différent. Je suis passé par des essais. Et quand Reem m’a expliqué le scénario, j’ai voulu faire ce film parce qu’il touche un maximum de gens et parce que c’est le genre de film qui attire les foules ». C’est vrai que le film risque d’attirer du monde. Avant même sa sortie en France le 17 juillet, le film a déjà été vendu dans 50 pays.

TD

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité