Actualité générale.ActualitésUzès-Pont-BagnolsVauvert-Petite Camargue

BON PLAN La Communauté de communes du Pont du Gard propose tout l’été un bus à un euro pour se rendre au Grau du Roi

DR
DR

 

La Communauté de communes du Pont du Gard propose tout l’été un bus à un euro pour se rendre au Grau du Roi. Reportage sur ce service très pratique en vacances. Il existe depuis 3 ans.

7h30 sur la place de la Mairie à Meynes ce mardi 16 juillet. La fraîcheur matinale va bientôt laisser place à une chaleur pesante. Une agitation naît autour d’un groupe se formant au fil des minutes. Parasols, serviettes de bain, chapeaux et crèmes solaires trahissent le but de cet attroupement : ils vont à la mer avec le bus mis à disposition de la Communauté de communes. Pour Nicole, c’est la deuxième fois qu’elle prend le bus avec son fils, sa fille et ses amies. Arrivée à Meynes seulement depuis le mois de janvier, elle a appris l’existence du « bus de la mer » par bouche-à-oreille. « C’est pratique car on n’a pas à se garer et puis on ne dépense pas d’argent pour le carburant » dit-elle.

8h00 le bus quitte Meynes pour se rendre à Comps. L’ambiance dans le bus est bon enfant. Certaines petites filles se lancent dans le chant. Il flotte un parfum de colonie de vacances. David, employé municipal à Meynes, a pris sa journée pour accompagner ses enfants et sa famille qui vient de la région parisienne. « C’est une façon de vivre la route en toute tranquillité » précise-t-il. Ses filles se pressent l’une l’autre pour dire ce qu’elles feront de cette journée : « on va manger des glaces, des beignets, se baigner aussi » indiquent en cœur Audrey (12 ans) et Léa (10 ans).

8h15 Personne ne monte dans le bus à Comps. Une personne est tout de même présente à l’arrêt de bus pour signaler l’absence de voyageurs inscrits. Le fond du car semble réservé à un groupe d’adolescentes silencieuses. Manuelle (16 ans) a eu l’information grâce à la mairie de son village à Meynes. Il passe une fois par semaine. Le bus de la mer est pour elle l’occasion d’aller faire du shopping dans les rues touristiques de la station balnéaire du Grau du Roi. « Je vais voir la mer et je rêve de faire de ces fameuses voiturettes à pédales, les Rosalies » complète la jeune fille.

9h45 Le bus arrive au Grau du Roi et se gare non loin de la gare SNCF. C’est aussi le terminus du train régional à un euro depuis Nîmes. Le chauffeur annonce à la dizaine de voyageurs du jour ses consignes. Il donne rendez-vous vers 17h15 pour les ramener à leurs maisons. Enfants et adultes descendent tout sourire du bus de la mer. La journée « plage » semble tenir toutes ses promesses avec un grand soleil et déjà une température de 28° pour ce matin-là. 1610 personnes ont pris le bus en 2012 pour un coût de 21 600 euros pris en charge par l’intercommunalité.

Pour tout renseignements : votre mairie ou www.cc-pontdugard.fr

Publi-communiqué

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

8 réactions sur “BON PLAN La Communauté de communes du Pont du Gard propose tout l’été un bus à un euro pour se rendre au Grau du Roi”

  1. Bonjour,

    Habitant Le Grau du Roi à l’année, es-ce que je peux avoir un allée/retour à 1€ pour le Pont du Gard et prendre un peu l’air ?
    Venez voir notre ville après 20 heures … poubelles ,gazons ,trottoirs ,murettes de propriétés ,parking et j’en oublie …( ce ne sont pas les goélands qui cassent les bouteilles , vident des cannettes )tout est bon pour servir de dépotoir .

  2. Habitant le Grau du Roi, je me demande maintenant pourquoi , par exemple, la ville d’Avignon, d’Alès, Uzès, Arles et j’en passe ne viendrait pas aussi?????
    On a déjà de gros problèmes avec les aller-retour venant de Nîmes, alors allons-y!
    A ce rythme là, le Grau, ville de 8000 ha ne pourra pas ramasser tout le monde.
    Et puis à y être, pourquoi en retour, la commune du Pont du Gard, ne ferait pas un
    bus à 1euro Le Grau – site du Pont du Gard – avec entrée gratuite alors que l’entrée de site est devenu très cher, mais ça, il n’en est pas question évidemment, il y aurait trop de manque à gagner !!!!

  3. Bonjour,

    Je pense que vous pouvez aller au Pont du Gard pour 1,50 € grâce à « Edgard » financé par le Conseil Général… Bon, après, si vous voulez voir le Pont, et si votre commune n’a pas signé la convention avec ce même Conseil Général, il vous faudra payer 10 € pour accéder au site !
    Vous devriez proposer la même formule au maire du Grau du Roi : une fois sur place, faire payer 10 € aux touristes pour voir la mer !
    Il paraît que c’est une formule d’avenir qui favorise le tourisme intelligent et la culture pour tous.

    Qu’attend Avignon pour demander 10 € à toute personne qui veut voir le palais des Papes sans y entrer ? Ce ne serait qu’un juste retour des choses, puisqu’il n’y a pas de convention de gratuité entre le Pont du Gard et le Vaucluse dont les habitants doivent payer plein pot au mépris de la légalité !

  4. LMP s’acharne manifestement à vouloir mettre la panique partout il a l’air de l’avoir bien mauvaise de la gratuite pour les gardois et même ses amis d’uzes et de Nîmes l’ont laissé tombé et bientôt le grau du roi aussi Mais que diable Aparis et Greal n’ont pas encore demandé la gratuité totale à la com com Ça roupille les gars ´un coup de mou Ah l’âge , la chaleur et surtout le ridicule. …

    1. Cher Leversois,

      Vous ne semblez pas bien comprendre ce qui est demandé non seulement par moi mais par beaucoup d’autres (voire les 7500 signatures de la pétition mise en place par « Pont du Gard et Patrimoine »).
      Il ne s’agit pas de demander la gratuité pour le parking, les musées, et tous les autres équipements (souvent inutiles) construits à bien trop grands frais par le Conseil Général.

      Il s’agit de rétablir la gratuité pour toute personne (gardoise ou non) qui n’utilise pas ces équipements et qui souhaite JUSTE VOIRE, ne serait-ce qu’une heure, le Pont du Gard.

      Et si le fait de demander ce rétablissement du droit de LIBRE REGARD GRATUIT déclenche la « panique » comme vous dites, c’est bien qu’il y a un problème avec ce péage absurde et contre productif demandé aux piétons et cyclistes.

  5. Mais si je comprends tres bien vos agitations vos gesticulations votre besoin d’exister.Mais nous la gratuite nous l’avons et c’est nous qui avons payé depuis des années c’est donc bien juste Vous ,vous en profitez aujourd’hui et en plus vous voulez en faire profitez gratuitement vos amis avec notre argent Vous ne manquez pas d’air! Je n’ai pas toujours ete d’accord avec le pont loin s’en faut mais la nous sommes ravis nous les gens du pays de ce qui s’y passe et de la gratuité pour nous .

    1. Là, je comprends bien votre position qui se résume à cette pensée profonde :
      « du moment que je ne paye pas, tout va bien ! »

      C’est un point de vue qui permet aux élus de faire n’importe quoi et de demander à d’autres (qui ne sont pas leurs électeurs) de payer pour leur incompétence.

      C’est un point de vue qui encourage ces mêmes élus à ne pas respecter les lois qu’ils écrivent et qui interdisent ce genre de pratique.

      C’est un point de vue que autorise les privilèges pour l’abolition desquels certains se sont battus en 1789.

      Vous devriez juste penser à ce qui se passerait si toutes les communes ou EPCC de France décidaient de mettre en place la même politique de racket organisé… 18 € forfaitairement à chaque parking (pour 1 heure ou la journée).
      10 € à chaque fois que vous souhaitez approcher à pied ou en vélo d’un monument ou d’un site classé.

      De quoi encourager le tourisme et assurer la renommée de l’accueil en France !

  6. Bonjour,

    Vous qui répondez et donc m’avait lu , vous faites une fixation sur le problème du prix demandé pour accéder au site du Pont du Gard.
    Nous, notre problème au Grau du Roi , c’est trop de personnes dans un même lieu ,pourquoi ces trajets sont-ils tous dirigés sur la station du Grau du Roi (pour ceux en car ) n’y a t-il pas d’autres plages: petit travers, grand travers après La Grande Motte , il y a de l’espace là ?
    Toute concentration amène des problèmes : d’hygiène, de sécurité et induit des coûts ;que l’on me fasse pas miroiter la création d’emploi … A t-on calculé les frais globaux : voyages et toute les obligations que cela entraîne ? La conjoncture actuelle fait que ces surcoûts ne sont pas une priorité et ne peuvent plus être supporté par la collectivité : vous et moi .
    AB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité