Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

ATTAC. L’université d’été séchée par la génération Y

David, au chômage et titulaire d'un Bac + 6 dans le développement économique. D.R/C.M
David, au chômage et titulaire d'un Bac + 6 dans le développement économique. D.R/C.M

Attention vigilance orange dans l'hexagone… Courant août, les universités d'été des partis politiques et autres associations engagées vont pleuvoir. Si l'université d'ATTAC (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne) n'a rien avoir avec le standing de sa cousine socialiste de la Rochelle où de la verdoyante marseillaise d'EELV, on ne peut pas dire que depuis vendredi, les militants réunis à l'université Vauban se sont tournés les pouces.

Le menu de l'organisation altermondialiste était bien ficelé : ateliers thèmatiques autour du libre-échange, de Notre-Dame-des-Landes, de la relocalisation ou encore de la sempiternelle dette de l'état… Le tout entrecoupé de séances plénières et d'un invité très spécial, le médiatique journaliste Edwy Plenel, fondateur du site d'information Mediapart.

A la sortie des débats, David "chômeur surdiplômé" n'a pas chômé. Ses discussions favorites concernaient la jeunesse et le militantisme. "Je suis déçu. Sur tous les participants de l'université, il y avait environ 95% de personnes de plus de 45 ans. C'est dommage". La cause de la désaffection de la génération Y : "la manière d'aborder les sujets. Parfois on s'écoute beaucoup parler. Et les jeunes ne sont pas invités à prendre la parole où à réfléchir, c'est dommage", lance David, qui précise par ailleurs être "clairement d'accord avec la philosophie d'ATTAC et celle d'un réel changement".

"Nous aussi on doit savoir se remettre en question", conclue David. Derrière lui, une affiche du MET, syndicat étudiant dont le coeur est réputé pour battre à droite, trône fièrement sur le tableau de la faculté. Dur dur de faire passer les idées révolutionnaires d'ATTAC à la jeunesse nîmoise. L'association aura néanmoins eu le mérite de les avoir diffusées.

C.M

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “ATTAC. L’université d’été séchée par la génération Y”

  1. Très intéressant.
    Le rassemblement Bleu Marine prône le protectionnisme intelligent et milite pour une Europe des peuples et des Nations.
    La dette de l’état est due en grande partie aux emprunts pour rembourser les intérêts…de la dette. La loi Pompidou-Giscard de 1973 est une arnaque de première. Le retour au Franc avec une banque de France tournée vers la production en France avec des Français est aujourd’hui d’actualité face au chômage de millions de David.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité