A la uneActualité générale.ActualitésBeaucaire-Vaucluse

VALLABREGUES Bienvenue au pays de la vannerie

Thomas Louineau pose au milieu des ses créations
Thomas Louineau pose au milieu des ses créations

Depuis hier soir, la 24ème fête de la vannerie a ouvert ses portes à Vallabrègues. Un événement qui attire chaque année environ 10 000 visiteurs alors que le village compte 1 350 habitants. Si la fête déplace les foules, c’est que Vallabrègues, petit village gardois qui a la particularité d’être situé en terre provençale, a toujours été un haut lieu de la vannerie. C’est sous l’impulsion de Louis XI qu’en 1467 le métier est officiellement organisé. Jean-Marie Gilles, le maire du village, incollable sur la vannerie, précise : « Rendez-vous compte qu’en 1900, il y avait 400 vanniers à Vallabrègues. Aujourd’hui, pour vous donner une idée, il en reste 170 en France. Et seulement un dans le village ». L’irréductible vanneur se nomme Daniel Benibghi (voir le lien) et comme 45 autres vanniers venus de toute la France et même du monde entier (Danemark, Israël, Russie, Italie, Espagne…), il s’est installé au cœur du Village des Vanniers et de l’Artisanat d’Art. Une sorte de marché à ciel ouvert à ne surtout pas manquer si vous vous rendez à Vallabrègues.

Jean-Marie Gilles, le maire de Vallabrègues très impliqué dans cette belle fête
Jean-Marie Gilles, le maire de Vallabrègues très impliqué dans cette belle fête

Vous découvrirez les œuvres - le terme est adéquat - de génies de la vannerie qui n’hésitent pas à mettre la main à la pâte devant les visiteurs. Catherine Roman, qui vient de l’Indre et Loire, propose des lampes atypiques qui offrent d’étonnants jeux de lumières. "Je suis la seule vannière à faire partie des ateliers d'Art de France. J'en suis fière", aime-t-elle préciser.  (voir le lien)  Plus loin, Thomas Louineau, un jeune homme du Cantal, s’inspire d’objets trouvés dans la nature pour créer des œuvres de toutes sortes : « J’aime bien mélanger les matières, explique-t-il. Ca ouvre l’esprit parce que parfois, la vannerie, c’est répétitif ». C’est sûr que chez Thomas, aucune pièce ne ressemble à une autre. Pour venir découvrir tous ces artistes, le village est ouvert demain de 9h à 20h.

Au coeur du village, les organisateurs ont reproduit une cabane dans laquelle vivaient les vanniers au début du XXeme siècle
Au coeur du village, les organisateurs ont reproduit une cabane dans laquelle vivaient les vanniers au début du XXeme siècle

Le programme :

Dimanche 11 août
09h à 20h : Ouverture du « Village des Vanniers et de l’Artisanat d’Art »
10h30 : Messe des Vanniers en provençal dans les Arènes
15h30 : conférence « la vannerie, un patrimoine culturel à préserver» par Bernard BERTRAND
Après-midi : pièce de théâtre avec la troupe de Céline Raymond
A partir de 19h, Grande revue cabaret avec les danseuses Diams et show et bal avec l’Orient Express Orchestra

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité