A la uneActualité générale.Actualités

TRANSPORT. « Ca roule pour Edgard », assure Jean Denat

Damien Alary, président du conseil général et Jean Denat, vice-président délégué aux transports. D.R/C.M
Damien Alary, président du conseil général et Jean Denat, vice-président délégué aux transports. D.R/C.M

Ce matin, le président du conseil général, Damien Alary, et son vice-président délégué aux transports, Jean Denat, ont présenté les nouveautés de la rentrée concernant le réseau de transport Edgard. Ces cars jaunes qui transportent chaque année près d'1,3 millions de personnes (hors scolaires), soit une fréquentation multipliée par cinq depuis son lancement en 2009.

Frais d'inscription. "Edgard ça roule, ça marche", lance fièrement le vice-président. Et d'égrainer les principaux changements pour cette rentrée, notamment les 20 euros de frais de dossiers d'inscription pour les scolaires, de la primaire à la terminale. "Edgard reste toujours gratuit, ce ne sont que les frais d'inscription. Je veux juste préciser qu'un élève transporté par Edgard coûte 883 euros par an à la collectivité (…) Ces 20 euros rappellent aux citoyens qu'un service public, ce n'est pas gratuit", précise Jean Denat. Ce droit d'entrée devrait aussi permettre au conseil général de faire des économies, en réduisant le nombre de cartes rarement utilisée par les élèves durant l'année scolaire.

Pour continuer de réduire les gaspillages : "nous avons mené un gros travail avec les maires pour qu'ils n'inscrivent pas systématiquement leurs élèves, mais laissent les parents faire la démarche. Cela nous a permis de réaliser un certains nombre d'économies en d'adaptant l'offre à la demande". Sur ce même principe, l'élu local évoque le "transport à la demande" (TAD). Ce nouveau service* composé de cinq lignes (La Gardonnenque, le Sommièrois, le Salavès, le Vallée Borgne, le Cévennes Mont Lozère) mis en place depuis le 3 septembre, vise à "satisfaire au mieux les besoins de déplacement des populations qui vivent en zones rurales (…) C'est plus écologique et plus économe", conclut Jean Denat. En période de disette budgétaire, le conseil général priviligie l'efficience à l'efficacité !

*Pour bénéficier ou s'informer sur le "transport à la demande", un numéro : 0 810 33 42 73. Pour bénéficier du service, il vous suffit de contacter ce numéro 48h à l'avance. La tarification est identique.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité