ActualitésFaits DiversJustice

NÎMES. « Je suis une bombe » : La mère et l’oncle de Jihad condamnés à de la prison avec sursis

Aurélie Vidal- Markocki, 38 ans, a envoyé une petite culotte au premier ministre Jean Castex. (Photo : S2aPhotos)
Photo d'illustration. Palais de Justice de Nîmes. D.R/
Photo d'illustration. Palais de Justice de Nîmes. D.R/

La cour d'appel de Nîmes a condamné, ce vendredi matin, la mère du petit Jihad à un mois de prison avec sursis et 2 000 euros d'amende pour "apologie de crime". Son frère a lui écopé de deux mois de prison avec sursis ainsi que de 4 000 euros d'amende.

L'affaire remonte au 25 septembre 2012. L'enfant âgé de trois se rend, comme tous les jours, à son école maternelle à Sorgues dans le Vaucluse. Oui mais voilà, ce jour-là, sa maman, Bouchra Bagour, 35 ans, secrétaire, met à l'enfant un tee-shirt offert par son frère sur lequel était inscrit "Je suis une bombe", "Jihad né le 11 septembre".

La mère et l'oncle avaient été relaxés au mois d'avril par le tribunal d'Avignon, le parquet avait fait appel. S'ajoutent à la condamnation de ce vendredi 20 septembre, d'après les informations de l'AFP, des dommages et intérêts fixés à 1 000 euros à verser à la mairie de Sorgues ainsi que 1 000 euros au titre des frais de justice.

L'affaire pourrait bien être portée jusque devant la Cour de cassation.

S.Ma

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité