A la uneActualité générale.Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT. Un pont-rail remplacera le passage à niveau n°18 jugé dangereux

Photo DR/
Le passage à niveau n°18 à Pont-Saint-Esprit. Photo DR/

Ce mardi 24 septembre, pour la sixième année consécutive et à l'occasion de la Journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau 2013, la Direction régionale Languedoc-Roussillon de Réseau Ferré de France en partenariat avec la Sécurité routière, la Prévention routière, la police, la gendarmerie, la ville de Pont-Saint-Esprit et la SNCF, a organisé une action de sensibilisation auprès des usagers de la route aux règles de sécurité aux abords des passages à niveau.

Ce n'est pas un hasard, si le rendez-vous a été donné au passage à niveau automatique n°18, situé au croisement de la ligne ferroviaire dite de Givors à Grézan et de la route départementale n°6086 (dite Avenue Kennedy), un axe routier très fréquenté notamment durant la période estivale. Chacun garde en mémoire, entre autres, ce tragique accident daté du samedi 21 juillet 2012 qui a coûté la vie à un grand-père danois âgé de 69 ans et à son petit-fils à 11 ans décédé des suites de ses blessures. Suite à un embouteillage, la voiture des touristes était restée bloquée sur le passage à niveau lorsqu'un train de fret était venu le percuter violemment (lire ici). Roger Castillon qui s'était ému de ce dramatique accident, avait annoncé lors d'un conseil municipal la mise en place d’un dispositif de sécurité sur ce passage à niveau inscrit au programme de sécurisation nationale avant sa suppression potentielle réalisée par le RFF (Cliquez ici).

Après plusieurs mois d'étude, le Réseau Ferré de France a proposé la suppression du passage à niveau par la construction d'un pont-rail (passage routier souterrain) d'un coût estimé à 21 millions d'euros. C'est une somme, qui s'explique par les nombreuses contraintes détectées sur les lieux : un axe routier très circulé, y compris par des modes doux (largeur de l'ouvrage de 12m), par des poids-lourds et également des transports exceptionnels (gabarit adapté de 4,75m de hauteur), proximité de la nappe phréatique à une profondeur de 2 à 3m imposant un cuvelage de l'ouvrage et une étanchéification du chantier, de nombreux rétablissements routiers à réaliser et plusieurs propriétés à exproprier ainsi que quelques constructions à démolir.

Enfin, ce passage à niveau a été proposé pour être équipé d'un radar de passage à niveau pour 2014/2015.  Ce radar de franchissement verbalise automatiquement les usagers de la route qui ne respectent pas l'arrêt au feu rouge clignotant du passage à niveau. Le montant de l'infraction est de 135 euros avec une perte de points de 4 points, comme pour les feux tricolores.

S.Ma

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité