Actualité générale.ActualitésSanté.Société

EXPO « Génération proches » à Alès : regard inédit sur les aidants familiaux

Les représentants de la Maison des aidants et du laboratoire Novartis devant l'exposition "Génération proches". Photo DR/EB
Les représentants de la Maison des aidants et du laboratoire Novartis devant l'exposition "Génération proches". Photo DR/EB

Dans le cadre de la 4e journée nationale des aidants organisée ce dimanche 6 octobre, le Centre hospitalier d'Alès accueille ce vendredi, de 9 heures à 18 heures, l'exposition "Génération proches". Au travers de plusieurs photographies, celle-ci présente Lucette et Pierrot, un couple aidant-aidé. Lui est atteint d'une maladie rare et son épouse, agricultrice, l'accompagne dans son quotidien.

Initiée par le laboratoire pharmaceutique Novartis, l'exposition "Génération proches" regroupe au total treize reportages, réalisés par une équipe de journalistes et de photographes indépendants. Ces derniers illustrent le quotidien des aidants familiaux et les situations auxquelles ils sont confrontés. "Le but est de mettre en lumière cette population qui joue un rôle social fondamental", glisse Patricia Renoux, directrice régionale des relations institutionnelles pour Novartis. En France, environ 8 millions de parents, enfants, frères et sœurs, mais aussi voisins ou amis aident un de leurs proches dépendant d'une maladie. La journée nationale des aidants, organisée depuis quatre ans, est dédiée à tous ceux et celles qui sont en situation d'accompagnement afin de "sensibiliser sur la question de la place et du statut de l'aidant familial", explique Sylvie Barrial-Devallez, assistante sociale à la Maison des aidants de La Grand-Combe.

Une écoute individuelle et collective

Créée en 2010 à l'initiative de la Caisse régionale minière de la Sécurité sociale du Sud-Est, la Maison des aidants est ouverte aux aidants familiaux et professionnels. Son équipe, composée d'une psychologue, d'une assistante sociale et d'aides-soignantes propose un lieu d'écoute, de partage d'expériences, de soutien mais aussi d'information et de formation. Des temps de rencontres et des actions individuelles sont organisés : rendez-vous des aidants, "déjeuner des pros", atelier d'écriture, séances de sophrologie et de musicothérapie, formations. La structure reçoit une centaine d'aidants sur l'année pour leur amener "des outils qui leur permettent d'apporter un certain confort dans l'accompagnement de leurs proches", conclut Sylvie Barrial-Devallez.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité