A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR. Jeux vidéo : Le pari fou de la société nîmoise MidGar

D.R/
D.R/

Composé d'une dizaine de jeunes passionnés, l'éditeur de jeux vidéo MidGar tente de financer leur nouvelle création "Edge of Eternity" en la soumettant aux internautes de Kickstarter.

D.R/
D.R/

Sur le "périph" nîmois, de petits génies tentent de se démarquer dans l'impitoyable monde du jeux vidéo. "Vous savez, il n'y a pas de demi-mesure, ou ce sont de grosses industries ou des indépendants", explique Geoffrey Icard, programmeur. Lundi, dans le cadre de ses visites d'entreprises, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, et son premier adjoint Franck Proust, se sont familiarisés avec leurs administrés 2.0, sortis pour la plupart de l'école Créajeux.

Créé il y a cinq ans, MidGar fait des débuts prometteurs : en 2012, la S.A.R.L enregistre un chiffre d'affaire de 398.000 euros, soit 20.000 euros de plus qu'en 2009. C'est en 2011 que l'entreprise nîmoise se fait remarquer auprès du grand public, en mettent au point le "Chatty 3D". Le premier chat 3D jouable directement sur facebook… De quoi séduire le petit milliard d'utilisateurs du réseau social de Mark Zukerberg.

"Ca n'a pas été évident de se lancer sur facebook, étant donné la concurrence dans ce domaine", poursuit le programmeur. Décalée et inventive, l'équipe sous l'égide de Jéremy Zeler, a récidivé sur la toile en mettant au point un jeu pour mobile baptisé "Zeeek". Evoluant dans des graphismes surréalistes, le joueur doit faire triompher la musique dans un monde silencieux.

D.R/C.M
D.R/C.M
D.R/
D.R/

Kickstarter. Cette année, MidGar a accouché de son plus gros projet : le RPG (Role Playing Game) Edge Of Eternity. "Pour la petite histoire, le monde d'Heryon est menacé par une civilisation aliène qui emmène une maladie transformant les animaux en cyborg", décrit Geoffrey Icard.

Un retour aux sources pour les inconditionnels des jeux vidéo : "nous proposons des mécanismes qui petit à petit ont disparu comme les combats tour par tour. Aujourd'hui nous sommes davantage dans les grandes mêlées". MidGar ambitionne aussi de développer un système de cloud save qui permet à l'utlisateur de jouer sur différents supports tout en continuant de progresser dans son jeu.

La semaine dernière, un prototype d'Edge of Eternity a été mis en ligne sur le site kickstarter. Detenu par le géant américain Amazon, le jeu a déjà récolté plus de 8.000 dollars. "Les internautes apportent de l'argent et en échange on leur fait des produits personnalisés", conclut Geoffrey Icard. Avis aux intéressés, vous pouvez aider la fine équipe en apportant votre contribution pécuniaire :  http://www.kickstarter.com

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité