Actualité générale.ActualitésFaits DiversFaits divers.

STUPÉFIANTS. Descente de police au Mas de Mingue

masdemingue-police
Quartier du Mas de Mingue à Nîmes cette fin d'après-midi

Ce lundi 14 octobre, en fin d'après-midi, les habitants du quartier du Mas de Mingue à Nîmes ont été surpris par l'arrivée en trombe d'une horde de policiers : 60 fonctionnaires de la sûreté départementale suivis de près par cinq chiens -- dont quatre sont spécialisés dans la recherche des produits stupéfiants  venant de la sécurité publique du Gard, de l’Hérault et du Vaucluse  et un chien des Douanes, tandis que le dernier est spécialisé dans la recherche arme et munition  de la Sécurité publique de Nîmes -- ainsi que 40 fonctionnaires  du service de sécurité de proximité (dont la Brigade anti criminalité, la Brigade départementale d’intervention  et le Groupe de voie publique) engagés spécifiquement pour sécuriser les lieux ainsi qu’une dizaine de fonctionnaires du GIR Languedoc Roussillon.

Ces effectifs de la Sécurité publique, sur réquisition du parquet, sont intervenus dans le secteur du Mas de Mingue, Place Pantagruel et rue Monseigneur Claverie où se déroulent des deals de rue. Au printemps, une équipe de trois délinquants a été écrouée alors qu’ils avaient été confondus sur du deal de rue sur ce même site, mais il semblerait que d'autres individus soient venus prendre leur place. Plusieurs personnes ont été interpellées ce lundi et deux commerces dont un bar et une épicerie Point phone, ont été également perquisitionnés avec l’aide du GIR Languedoc Roussillon, qui amène son expertise en matière financière.

La lutte contre les trafics de stupéfiants et l’économie souterraine est l’une des trois priorités retenues pour la Sécurité Publique, sur la zone de sécurité prioritaire du Chemin Bas d’Avignon – Mas de Mingue à Nîmes. Depuis le début de l’année les interpellations sur cette zone ont été multipliées par deux et ont portées essentiellement sur les revendeurs et trafiquants. Le résultat d'un travail de surveillance et de recueillement de renseignements sur le terrain.

Les perquisitions sont en cours.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité