A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

MANIF RETRAITE. Unef : « Etudiants, réveillez-vous » !

D.R/C.M
D.R/C.M

Les jeunesse en action… Cet après-midi, une dizaine d'étudiants est venue apporter son soutien aux syndicats et partis politiques opposés à la réforme des retraites devant la Maison Carrée, à Nîmes. 

Cet après-midi, le centre-ville de Nîmes a de nouveau été animé par les chants militants et virulents slogans lancés à l'encontre du gouvernement Hollande sur la délicate et sensible question de la réforme des retraites*. La mobilisation, à l'appel des syndicats (CGT, FO, Sud et Solidaires) et d'autres partis politiques tel que le front de gauche, s'est opérée à l'occasion du passage du projet de loi devant les députés de l'Assemblée nationale.

Dans le cortège des 200 manifestants nîmois, une dizaine d'étudiants de l'UNEF avaient répondu présents au vaste appel lancé par le syndicat étudiant. "C'est un gros coup de gueule ! Le projet prévoit un allongement de la durée de cotisation. Pour les étudiants qui ont le sait entrent de plus en plus tard dans la vie active, c'est un gros problème", s'inquiète Mamadou Touré. Le président de l’UNEF et étudiant en première année de lettre et de droit se désole par ailleurs du "peu de jeunes mobilisés. Ils pensent que cela ne les concerne pas. Mais si… C'est maintenant que nous devons agir et pas lorsque nous serons à la retraite. J'ai vraiment envie de dire : étudiants réveillez-vous !".

"Il n'y a pas photo, il faut faire bouger les jeunes !", lance à son tour Joan Lacroix, étudiant en première année d'anglais. Ce nouveau venu à l'UNEF a été séduit il y a quelques semaines par le discours porté par le syndicat : "Je suis parti à Paris ce week-end. Il y avait une réunion sur le thème des retraites et ça m'a plu. Je suis plutôt engagé, j'ai envie de m'investir. Et même si je ne connais pas très bien les contours du projet de loi, je défends la cause des jeunes".

Années blanches. Au coeur des revendications du syndicat UNEF, la comptabilisation des années d'étude. Interrogé par le NouvelObs, le président national de l'UNEF, Emmanuel Zemmour, explique : "Nous n’en pouvons plus que les études soient des années blanches pour la retraite. Nous proposons l’attribution d’un trimestre pour la retraite par cycle d’études, trimestre alimenté par le Fond de réserve des retraites". Un possible amendement à murmurer aux oreilles des sénateurs ?

* Le texte a été adopté cet après-midi, en première lecture, à l'Assemblée nationale par 270 votes pour et 249 contre.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité